Andromaque

Pages: 6 (1445 mots) Publié le: 3 janvier 2013
queAndromaque :

Scène 8, Acte III :
|
Introduction : La tragédie montre l’homme aux prises avec des forces qui le dépassent. C’est ainsi que dans cet extrait de la scène 8 de l’acte III d’Andromaque écrit par Racine en 1667, on retrouve une héroïne qui doit faire face à un dilemme cornélien.
En effet, elle doit soit accepter d’épouser Pyrrhus, son ennemi, afin de sauver son fils dusacrifice auquel les Grecs le destinent, soit de refuser ce chantage, et provoquer ainsi la mort de son enfant, symbole de son amour avec Hector, son défunt mari.
C’est ainsi que l’héroïne commence une introspection qui aboutira à sa décision finale.
 Nous analyserons donc dans un premier temps comment ce dilemme fait de cette scène, un texte lyrique. Enfin, nous verrons dans un second temps enquoi cette scène est tragique.
I/Un texte lyrique :
a)Andromaque prise entre différents sentiments :
Andromaque vient de perdre son époux et doit maintenant faire face à un dilemme cornélien à savoir sauver son fils du sacrifice auquel les Grecs le destinent ou refuser d’épouser Pyrrhus entrainant ainsi la mort de son seul et unique fils Astyanax. Elle fait face à un dilemme qui la tirailleentre plusieurs sentiments passant de l’amour à la haine.
C’est ainsi que nous retrouvons l’emploi de la 1er personne du singulier : « j’irai », « je m’en souviens », « je laisse », « je puis voir ». L’emploi du « je » privilégie et favorise l’analyse du « moi ». Cela permet également à Andromaque de faire une introspection : elle doit faire un choix et elle a donc besoin de s’observer, des’analyser et de se comprendre. L’utilisation de la première personne du singulier lui permet ainsi d’exprimer clairement ce qu’elle ressent.
Andromaque semble être partagée entre son amour pour son enfant, le souvenir de son époux décédé, sa haine pour Pyrrhus et son chantage.
  En effet, Andromaque apparaît tout d’abord comme une femme tendre et fidèle. En effet on l’imagine regardant son fils commeun remplaçant de son époux disparu, c’est « l’image d’Hector » dit-elle. On retrouve ainsi le champ lexical de la fidélité. On retrouve donc les termes : « laissa pour gage », « Je te laisse mon fils pour gage de ma foi », « il me retrouve en toi », « à quel point tu chérissais le père », « périr tous ses aïeux ». La notion de fidélité entre Hector et Andromaque semble être rattachée à leur filsAstyanax, c'est-à-dire au fruit de leur union. Cet enfant semble être le symbole de leur amour et de leur fidélité. Andromaque doit aimer son fils comme elle a aimé Hector afin que le souvenir de celui-ci soit préservé.
  Andromaque, comme une mère tendre s’adresse directement à son fils. Elle semble vouloir le rassurer virtuellement. En effet, celui-ci n’ayant pas la parole, il ne peut exprimersa douleur et ses craintes. Elle le rassure donc pour mieux s’interdire d’accepter sa mort. Elle doit donc épouser Pyrrhus pour qui elle voue une haine immense. C’est ainsi qu’après avoir évoqué son amour et sa fidélité à Hector et son fils, sa haine pour Pyrrhus apparaît à l’opposé d’autant plus forte. On retrouve par ailleurs un vocabulaire péjoratif lorsqu’elle parle de Pyrrhus : « Roibarbare », « le cruel ». Aussi, Andromaque exprime clairement qu’elle le déteste : « Si je te hais ».
Andromaque est donc prise entre des sentiments opposés. Elle semble avoir besoin de retrouver ses repères sur ce qu’elle ressent afin de trouver une solution à son dilemme. C’est au contraire une Andromaque complètement tourmenté qui ressort de cette introspection.
b)Andromaque tourmentée :
 
 Andromaque semble être complètement déboussolée. Elle est maîtresse d’un choix impossible. Elle doit trancher une douloureuse alternative, ce qui paraît la perturber psychologiquement.
 
  Les nombreuses exclamations d’Andromaque sont témoins du chamboulement de l’héroïne. Les cris de désespoir et de plaintes d’Andromaque sont exprimés par des interjections diverses : « Ah ! De quel souvenir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Andromaque
  • Andromaque
  • Andromaque
  • Andromaque
  • Andromaque
  • Andromaque
  • Andromaque
  • Andromaque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !