Andropause MR PIROLLET

501 mots 3 pages
UE 2.2
L’andropause

I. Définition
Homme présentant à la fois une fatigue générale, une perte du désir d'entreprendre, une baisse de la libido et des modifications corporelles (diminution de la masse et de la force musculaires et une augmentation de la masse graisseuse) et un taux anormalement bas de testostérone (< au taux minimal du sujet jeune)

A. Andropause et ménopause

L'andropause n'est pas une maladie mais un phénomène inclus dans le processus normal du vieillissement comme la ménopause l'est chez la femme.
Tous deux, toutefois, se caractérisent par une baisse des niveaux hormonaux. Les œstrogènes chez la femme, la testostérone chez l’homme.

B. Terminologie

Le terme « andropause » est critiqué car il s'agit d'un processus lent et non brutal comme la ménopause.
Le terme « hypogonadisme » est ainsi préféré ou « Déficit androgénique lié à l'âge »
(= ADAM « Androgen Deficiency Age Male »).

C. L’andropause de plus en plus présente

II. Testostérone
A. Mode d’emploi

Elle est sécrétée par les testicules tout au long de la vie. Toutefois ses taux qui diminuent à partir de 30 ans (10% par décennie).
Chez une partie des hommes, ces taux atteignent des valeurs anormalement faibles et entraînent l'apparition d'une série de symptômes désagréables (andropause).

La testostérone dans le sang est :
Biodisponible et active : sous une forme libre (± 2%), appelée testostérone libre. sous une forme faiblement liée à l'albumine (± 20%).

"Bloquée" et inactive car fortement liée la SHBG ("Sex Hormone Binding Globulin") (± 80%).

B. Effets de la testostérone

1. Sur le plan hormonal

Les gonadotrophines, sont Sécrétées par l’hypophyse. Il s'agit de la FSH (agissant sur les spermatozoïdes) et de la LH (ordonnant la synthèse de la testostérone).

Andropause = diminution de l'activité des testicules et des taux de testostérone, l'hypophyse va donc tenter de renforcer les testicules et la production de testostérone en sécrétant de la FSH et de la LH.

2. Disponible

en relation