Anemie document information médecine interne

Pages: 9 (2064 mots) Publié le: 21 mai 2011
EPU95 – Montmorency

Médecine Interne
Mise à jour du 13 Mai 2007*

EXPLORATION D’UNE ANEMIE Pr. A. Najman
Chef de service Hématologie (Hôpital Saint Antoine)
Séance du 3 mai 2001 Si en hématologie, les affections malignes sont les situations qui préoccupent le plus le spécialiste, en pratique courante le problème des anémies est la situation la plus fréquemment rencontrée.

DEFINITIONGénéralités
On entend souvent dire qu’une anémie se définit par le taux d’hémoglobine (Hb), ce qui est tout à fait exact mais de peu d’intérêt quand il s’agit de raisonner devant le diagnostic. Avant de raisonner, il faut se souvenir qu’une anémie c’est, d’abord, la baisse du nombre de globules rouges (GR), plutôt que la baisse de l’Hb et de l’hématocrite par unité de volume. C’est grâce à cela quel’on peut avoir des constantes.

Pourquoi parle t-on du taux d’hémoglobine ?
Parce que sur le plan physiopathologique, c’est la baisse du taux de l’Hb qui limite les possibilités du transport de l’oxygène vers les tissus et c’est elle qui constitue l’élément biologique stimulant principal de l’érythropoïèse. Cette définition nécessite une réserve liée aux variations primaires du volumeplasmatique :  Par dilution comme dans la grossesse (vers le 6° mois de la grossesse le taux d’Hb et d’hématocrite est en dessous de celui existant avant la grossesse) ; il s’agit de l’état physiologique de la grossesse qui est à différencier de l’anémie par carence en fer ;  Par hémoconcentration plus rarement.

MECANISME DE L’ANEMIE
Une anémie est toujours due à une rupture de l’équilibrephysiologique entre la production des GR (médullaire) et leur disparition (périphérique).

Première question à se poser : quel mécanisme est en cause ?
Insuffisance de production de G.R.
 Une insuffisance médullaire quantitative par disparition de la lignée érythroblastique  Isolée à la lignée rouge  érythroblastopénie, affection rare,  Associée à l’ensemble du tissu hématopoïétique réalisant unepancytopénie.  Une insuffisance qualitative, par maturation anormale aboutissant à un défaut de production globale des GR, par :  Une carence vitaminique (acide folique, vit B12) avec existence de mégaloblastes,  Une carence en fer,  Des anomalies de distribution un peu plus compliquées

Excès de disparition des G.R.
Elle est d’origine périphérique. Elle est en relation avec :  Unehémorragie  Une hyper-hémolyse qui s’accompagne d’un raccourcissement de la durée de vie des hématies : o Anomalie corpusculaire du GR (héréditaire surtout) o Anomalie extra corpusculaire (immunologique, …)

Quelle est la réponse médullaire à l’anémie ?
La moelle fonctionne bien lorsqu’il s’agit d’une anémie régénérative et, à l’inverse, elle va mal fonctionner au cours d’une anémie arégénérative.Les réticulocytes
Les réticulocytes sont des G.R. qui viennent de sortir de la moelle, reconnaissables par leur grande taille et la présence à l’intérieur de leur cytoplasme d’organelles facilement repérables. Ils ont un intérêt d’investigation important, car ils font partie de la seule lignée sanguine où l’on peut voir des cellules qui sortent de la moelle et qui ont une valeur d’indication surle fonctionnement de cette moelle. Le taux de réticulocytes par mm3, habituellement pris comme élément permettant d’étudier la réponse médullaire, est à évaluer en valeur absolue et non en pourcentage.  Normalement compris entre 40.000 et 120.000 par mm3,  Supérieur à 120.000 dans une anémie régénérative,  Inférieur à 40.000 dans une anémie arégénérative. Le taux de réticulocytes pris tel quelest insuffisant pour être à l’abri de certaines erreurs de diagnostic.

L’index des réticulocytes
Il est corrigé en fonction de la gravité de l’anémie permet d’éviter ces erreurs. En fonction de la gravité de l’anémie, le pourcentage de réticulocytes qu’il faudrait avoir pour affirmer qu’il existe ou non une réponse médullaire est variable. En effet pour que le taux de réticulocytes soit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Medecine interne
  • document interne
  • Démarche de soins médecine interne
  • APP médecine interne 2
  • Infirmier en médecine interne
  • APP médecine interne
  • Les sources internes d information
  • Document sur le contrôle interne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !