Anglais au québec

377 mots 2 pages
L'anglais au Québec

Aujourd’hui, au Québec, nous sommes une majorité de français. Mais, les arrivées d'immigrants sont de plus en plus fréquentent. Et bien sûr, rendus à destination, les immigrants doivent apprendre une langue parlée ici. Mais, bien que le gouvernement ait instauré des programmes pour faciliter l'enseignement du français à ces immigrants, ils ont quand même le choix entre le français et l'anglais. Également, Le Québec est entouré de provinces et pays anglais. Est-ce que le Québec devrait devenir anglais? Avec l'anglais qui prend de plus en plus de place dans le monde, l'anglais est presque obligatoire pour travailler. La standardisation du monde arrive à un point ou l'on aurait besoin d'une langue universelle.

Maintenant, au Québec, il y a un énorme manque de main-d'oeuvres, pourtant les employeurs sont très demandant. L'un de ces critère est bien-sur de savoir parler l'anglais. C'est quelque chose qui est bien car ça l'oblige aux personnes d'apprendre donc ils deviennent moins ignorant. Aussi, vu que les personnes doivent apprendre l'anglais, elles doivent l'apprendre par des professeurs donc cela créé de l'emploi. Cela permet aussi de donner un meilleur service aux clients et clientes anglais. Et bien sur cela devrait être le but ultime de tout employeurs car le client est la pour avoir un service, et vu qu'il a décidé de mettre de l'argent dans une certaine compagnies, alors ils ont tout droit d'être servi comme il le doit.

Avec la standardisation du monde, le professeur Ludwig Lazarus Zamenhof a tenté d’instaurer une langue universelle qui se nomme l’espéranto, issus du russe, du polonais, de l'allemand et du français. Mais à cause de la complexité de la langue, tout son projet a été un fiasco. Pourtant, l'idée d'instaurer une langue universelle n'est pas nouvelle. L'anglais a déjà été candidat pour devenir cette « langue unique ». L'anglais qui est la langue la plus parler au monde pourrait très bien devenir cette langue. Cela

en relation

  • La justice au Québec sous les Régimes Français et Anglais ; analyse des procès des deux Marie-Josèphes
    1941 mots | 8 pages
  • Immigration au québec
    2030 mots | 9 pages
  • Géographie linguistique et variations régionales du français
    4551 mots | 19 pages
  • l'accord du Lac meech et le Québec
    1679 mots | 7 pages
  • Importance de la question
    1193 mots | 5 pages
  • Outil pour la traduction juridique
    6786 mots | 28 pages
  • La citoyenneté québécoise dans le collimateur du flou d’une pensée improvisée et utopique
    1733 mots | 7 pages
  • population-peuplement québec
    3660 mots | 15 pages
  • Journal de bord sur le multiculturalisme au canada
    662 mots | 3 pages
  • Resume de la matiere
    5704 mots | 23 pages