Anglais

1057 mots 5 pages
Biographie[modifier | modifier le code]
Son histoire est décrite par l'Association Georges Hourdin dont le texte est en grande partie reproduit ici1.

Georges Hourdin est né à Nantes le 3 janvier 1899. Son père était marchand de bois et socialiste, sa mère royaliste. L’un et l’autre lui apprirent le goût du travail et l’idée que la liberté est le plus grand bien.

Il se destinait à être officier de marine lorsqu’à 17 ans la maladie brisa son rêve. Pendant les sept années qui l’éloignent de toute activité physique, il dévore les livres et s’intéresse passionnément à la politique. En ce domaine, ses préférences vont vers ceux qui luttent contre les injustices sociales, qui s’opposent à toutes les dictatures de l’esprit, à toutes les scléroses cléricales et nationalistes. Aussi quand, à 25 ans, il reprend une vie active et obtient la licence en droit, il s’inscrit au Parti démocrate populaire et devient, en 1927, secrétaire général du Petit Démocrate, journal du parti, où il découvre les rapports entre la foi et la politique. Il écrit régulièrement des articles dans L'Aube et dans La Vie catholique, journaux créés par Francisque Gay. En 1937, Georges Hourdin est l’instigateur de la fusion de La Vie catholique avec Temps Présent, hebdomadaire qui prit la suite de Sept, lancé en 1934 par les Dominicains du couvent de Juvisy, notamment les pères Bernadot et Boisselot.

Les années de 1926 à 1940 sont décisives dans la vie de Georges Hourdin, tant par les amitiés rencontrées, Francisque Gay, Paul Flamand (fondateur des éditions du Seuil), François Mauriac, Robert Buron, Maurice Schumann, Georges Bidault et autres, que par son activité journalistique qui met à nu sa double et inséparable passion : celle des hommes et celle du monde qui bouge et se construit.

Durant la guerre de 1940, il cesse toute activité journalistique. Il travaille à la Maison de la Famille où ses activités se concentrent sur la situation des femmes et sur l’avenir de la famille. Parallèlement

en relation

  • Anglais
    4116 mots | 17 pages
  • Anglais
    462 mots | 2 pages
  • Anglais
    1716 mots | 7 pages
  • Anglais
    15982 mots | 64 pages
  • Anglais
    592 mots | 3 pages
  • Anglais
    2807 mots | 12 pages
  • Anglais
    525 mots | 3 pages
  • anglais
    911 mots | 4 pages
  • Anglais
    543 mots | 3 pages
  • les anglais
    569 mots | 3 pages