Animal et droit

2806 mots 12 pages
L’animal et le droit

Un animal domestique est un animal appartenant à « une espèce qui a fait l’objet d’une pression de sélection continue et constante (c'est-à-dire qui a fait l'objet d'une domestication). Ceci a permis la formation d’un groupe d’animaux qui a acquis des caractères stables, génétiquement héritables »[1].
Cette définition est en réalité déduite du code de l'environnement qui dit le contraire pour les espèces animales non domestiques[2].
Ces critères ont été revus par un arrêté ministériel du 11 août 2006, qui dit qu'un animal domestique appartient « à des populations animales sélectionnées ou dont les deux parents appartiennent à des populations: animales sélectionnées. »[3]
Le fait que l'animal soit né en captivité ou ait été apprivoisé n'est pas un critère de domesticité selon le droit français. Le code pénal français distingue ainsi les animaux domestiques des animaux apprivoisés[4]. Cependant, on tend à un rapprochement de ces notions, notamment pour des raisons de simplification (ainsi qu'il ressort de la circulaire du 12 octobre 2004[5]).
Particulièrement, le statut juridique de l'animal domestique est hésitant, entre : * la qualification de simple chose dont on pourrait librement disposer (conception de l'animal en droit des biens), * chose avec laquelle on entretient un lien affectif particulier, mais dont on doit indemniser les dommages qu'elle a causé (conception de l'animal en droit de la responsabilité) * et d'être vivant nécessitant une protection particulière (conception de l'animal en droit pénal).
Ces conceptions propres, si elles restent cantonnées à chaque branche du droit, ne posent pas moins la question de savoir comment doit se comporter l'Homme par-rapport à l'animal.

Nature juridique des animaux domestiques
Les animaux deviennent par la domestication, la naissance ou l'acquisition, un bien meuble sur lequel le propriétaire exerce un droit de propriété.
Par exception, ils peuvent être considérés

en relation

  • Droits des animaux
    418 mots | 2 pages
  • Les animaux ont ils des droits ?
    1679 mots | 7 pages
  • Droit des animaux
    1925 mots | 8 pages
  • Les animaux ont-ils des droits
    1790 mots | 8 pages
  • Les droits animal
    592 mots | 3 pages
  • Les droits des animaux
    3800 mots | 16 pages
  • droit des animaux
    1347 mots | 6 pages
  • Les animaux ont-ils des droits
    445 mots | 2 pages
  • droits des animaux
    418 mots | 2 pages
  • Droit des animaux
    283 mots | 2 pages