Annonce d'une mauvaise nouvelle

5390 mots 22 pages
ANNONCE D'UNE MAUVAISE NOUVELLE Intervention dans le cadre du réseau SPHERES
(soins palliatifs hôpitaux et réseau externe de santé)
Plan :
1. Un dilemme moral : doit-on toujours dire la vérité ?
- rappel d'une polémique philosophique célèbre entre E.Kant et B.Constant
- > analyse des enjeux
2. Paradoxes de l'annonce
- qu'est-ce que la vérité dans le cadre de la relation soignant-patient ?
- statut de l'annonce : où il n'est pas seulement question de vérité
- y-a-t-il une bonne manière d'annoncer une mauvaise nouvelle ?
Introduction :
Face à la responsabilité d'annoncer une mauvaise nouvelle (maladie grave, voire mortelle, aggravation, rechute, perspective d'une mort prochaine..) à un patient, le soignant est confronté aux questions suivantes :
Quand la vérité fait mal, faut-il la dire ? Existe-t-il une manière satisfaisante de le faire ?
L'idée qu'il est moralement juste de ne pas mentir est admise. Seulement quand la vérité semble insupportable à entendre, on peut se demander si cet interdit doit toujours être respecté à la lettre.
Quand le diagnostic de la maladie est très grave, voire fatal, quand il réduit l'espérance de vie à quelques années ou quelques mois, que doit-on faire ? Ne serait-il pas plus humain de ne pas en informer précisément le patient, pour préserver en lui espoirs et désirs sans lesquels la vie qui reste semble n'être que souffrance ? En quoi l'annonce de la vérité dans toute sa violence pourrait-être bénéfique au malade ?
Toute vérité est-elle bonne à dire ? C'est la première question qu'on peut se poser : je tenterai d'en éclairer les enjeux en rappelant une polémique philosophique qui a opposé B. Constant et E.Kant sur ce sujet. (1ère partie)
Mais l'annonce n'a pas seulement à faire avec la vérité : l'annonce déclenche aussi une modification profonde dans l'existence de celui à qui elle est faite, et c'est à cet autre enjeu que je m'intéresserai ensuite. Que se joue t'il dans la parole

en relation

  • Annonce d'une maladie de la HAS
    12175 mots | 49 pages
  • Fiche de lecture : annoncer une mauvaise nouvelle, ou l'art de dire
    1658 mots | 7 pages
  • Fusions
    943 mots | 4 pages
  • L'ecume des jours
    793 mots | 4 pages
  • Annonce d'une maladie grave
    11570 mots | 47 pages
  • Fiche de lecture "le portrait de dorian gray"
    1781 mots | 8 pages
  • Dictionnaire des rèves de a à z
    98472 mots | 394 pages
  • Etude de cas-le déménagement de sopi france
    676 mots | 3 pages
  • Résumée Le portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde
    1755 mots | 8 pages
  • RESUME PORTRAIT DE DORIAN GREY
    1816 mots | 8 pages