Anthologie de la poésie française

Pages: 22 (5431 mots) Publié le: 26 mai 2013
Anthologie de la poésie française

Charles d' ORLEANS (1394-1465)

En la forest d'Ennuyeuse Tristesse
(Recueil: Ballades)

Fait prisonnier par les Anglais en 1415, Charles d’Orléans compose plusieurs ballades pendant sa captivité ou il pleure la perte prématurée de sa bien-aimée. Celle-ci a pour thème l’errance dans la forêt où il rencontre la déesse secourante de l’amour.

En laforest d'Ennuyeuse Tristesse,
Un jour m'avint qu'a par moy cheminoye,
Si rencontray l'Amoureuse Deesse
Qui m'appella, demandant ou j'aloye.
Je respondy que, par Fortune, estoye
Mis en exil en ce bois, long temps a,
Et qu'a bon droit appeller me povoye
L'omme esgaré qui ne scet ou il va.

En sousriant, par sa tresgrant humblesse,
Me respondy : " Amy, se je savoye
Pourquoy tu es mis en cestedestresse,
A mon povair voulentiers t'ayderoye ;
Car, ja pieça, je mis ton cueur en voye
De tout plaisir, ne sçay qui l'en osta ;
Or me desplaist qu'a present je te voye
L'omme esgaré qui ne scet ou il va.

- Helas ! dis je, souverainne Princesse,
Mon fait savés, pourquoy le vous diroye ?
Cest par la Mort qui fait a tous rudesse,
Qui m'a tollu celle que tant amoye,
En qui estoit toutl'espoir que j'avoye,
Qui me guidoit, si bien m'acompaigna
En son vivant, que point ne me trouvoye
L'omme esgaré qui ne scet ou il va. "

ENVOI

Aveugle suy, ne sçay ou aler doye ;
De mon baston, affin que ne fervoye,
Je vois tastant mon chemin ça et la ;
C'est grant pitié qu'il couvient que je soye
L'omme esgaré qui ne scet ou il va.

Louise LABÉ (1524-1566)

Je vis, je meurs ; jeme brûle et me noie
(Recueil: Sonnets)

Louise Labé, de son vrai nom Louise Charly, appartient a la bourgeoisie lyonnaise et reçoit une bonne éducation. Ce sonnet est construit à partir d’une série d’oppositions visant à rendre compte de l’aspect paradoxal de la passion amoureuse.

Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
J'ai chaud extrême en endurant froidure :
La vie m'est et tropmolle et trop dure.
J'ai grands ennuis entremêlés de joie.

Tout à un coup je ris et je larmoie,
Et en plaisir maint grief tourment j'endure ;
Mon bien s'en va, et à jamais il dure ;
Tout en un coup je sèche et je verdoie.

Ainsi Amour inconstamment me mène ;
Et, quand je pense avoir plus de douleur,
Sans y penser je me trouve hors de peine.

Puis, quand je crois ma joie être certaine,Et être au haut de mon désiré heur,
Il me remet en mon premier malheur.

Joachim DU BELLAY (1522-1560)

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage
(Recueil: Les Regrets)

En 1553, Joachim Du Bellay part pour Rome. Il rapporte en France deux recueils : Les Antiquités de Rome et Les Regrets, dont est tiré ce poème. Ce dernier exprime la mélancolie du poète et critique Rome au profit dupays natal.

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus meplaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la doulceur angevine.

Paul SCARRON (1610-1660)

Sur Paris

Paul Scarron, dans un style inspiré des auteurs burlesques italiens, dresse dans ce poème unportrait de la ville de Paris.

Un amas confus de maisons
Des crottes dans toutes les rues
Ponts, églises, palais, prisons
Boutiques bien ou mal pourvues

Force gens noirs, blancs, roux, grisons
Des prudes, des filles perdues,
Des meurtres et des trahisons
Des gens de plume aux mains crochues

Maint poudré qui n'a pas d'argent
Maint filou qui craint le sergent
Maint fanfaron qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie poesie francaise
  • Anthologie poésie française
  • Anthologie poesie francaise
  • Anthologie de la poésie francaise
  • Anthologie de la poésie française
  • anthologie de la poesie française
  • Anthologie de la poésie française
  • Anthologie de la poésie française

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !