Anthologie de l'utopie

8137 mots 33 pages
ANTHOLOGIE DE L'UTOPIE

SOMMAIRE

Préface ________________________________________________________1 L'île aux esclaves, Marivaux ________________________________________3

L'an 2440, Mercier ________________________________________________6

Les aventures de Télémaque, Fénelon _________________________________ 11

Candide, Voltaire _________________________________________________ 13

PREFACE

Le genre utopique apparait au XVI siècle, en 1516, avec le roman de Thomas More " Utopia ". Thomas More est un humaniste anglais qui vécu de 1478 à 1535. Il y explique les bases de l'utopie, d'ailleurs Son ouvrage servira de modèle aux futures utopies sociales. Le mot " utopie " signifie littéralement " lieu de nulle part ". Elle représente une société parfaite et idéale où les hommes vivent en paix et en harmonie. Celle-ci peut être politique, social. Quoi qu'il en soit les sociétés utopiques sont en principes fondées sur la tolérance, la paix, l'amour du travail, le partage des biens, le fait d'être heureux dans la simplicité et le respect de la nature. Les principaux thèmes de l'utopies sont aussi les idées clés des Lumières : le remplacement du règne de l'église par le règne de la raison et du progrès.
Les auteurs utilisent ce genre afin de critiquer leurs propres sociétés et de montrer qu'il est possible de changer les choses pour atteindre une société meilleure.

Si la plupart des utopies ne sont que de simples écrits, certaines se sont réalisées comme le communisme en U.R.S.S.

J'ai choisie ce groupement de texte, publiés sur trois grands siècles, le XVI, XVII et XVIIIe, car tous ont participé à la réflexion menant à la Révolution Française ou ont influencé la philosophie des Lumières.
De Plus aujourd'hui ces œuvres, comme leurs auteurs, font partis des plus reconnues du genres utopique comme l'œuvre pilier et qui donna son nom à ce genre littéraire, le roman " Utopia " de Thomas More.
Parmi ces œuvres, certaines

en relation

  • La poésie
    556 mots | 3 pages
  • Contexte sociohistorique-la renaissance
    348 mots | 2 pages
  • Déménager
    4380 mots | 18 pages
  • Génération mai 68
    404 mots | 2 pages
  • Nnnn
    13890 mots | 56 pages
  • Bibliographie georges vigarello
    1841 mots | 8 pages
  • La r flexion sur l
    1710 mots | 7 pages
  • Moralement mort
    971 mots | 4 pages
  • Les philosophes des lumières et le combat contre l’injustice
    2964 mots | 12 pages
  • philosophie des lumieres
    3050 mots | 13 pages