Anthologie la mort

2538 mots 11 pages
DALLEMAGNE Lucie
MOUTHON Alexane

Anthologie

“Echo et Narcisse” de Nicolas Poussin

La poésie est un art du langage qui permet une utilisation maximale des ressources de la langue en jouant sur les mots, les sons, les images et les rythmes. Elle permet au poète d’exprimer ce qu’il désire car c’est en effet le lieu de l’épanchement et de l’expression de ses sentiments. Le poète ressent les sentiments d'une manière plus intense que les autres hommes et il parvient à les mettre en mots, c’est pourquoi la poésie est un condensé d'écriture qui rassemble une grande quantité d'émotions. La mort fait partie des thèmes fréquents de la poésie. C’est dans cette épreuve que l’on ressent une souffrance extrême, une tristesse abondante, un désespoir profond et parfois de la nostalgie. Le décès est une réalité qui marque beaucoup les hommes et en particulier les poètes qui ont une âme très sensible. C’est un défi de la vie, peut-être le plus difficile mais chacun trouve sa façon d’y faire face.

La mort n’est pas un sujet auquel nous pensons volontiers. La plupart du temps nous avons tendance à faire comme si cela ne nous concernait pas nous mais que les autres. Nous l’ignorons alors, que du fait que nous soyons tous vivants, nous sommes tous amenés a mourir un jour, tôt ou tard. La mort fait partie de la vie, c’est l’aboutissement de cette dernière.

Beaucoup de personnes ont peur de la mort. Est-ce parce qu’on ne sait pas ce qu’il y a après ? Qu’elle nous enlève des êtres qui nous sont chers ? Nous ne savons pas vraiment car chacun a sa propre raison d’en avoir peur.
Pour certains, elle symbolise la fin de l’être. C’est ce que nous montre le poème de Victor Hugo « A Théophile Gautier », qu’elle est une fin véritable. De plus la mort fait extrêmement souffrir quand il s’agit, comme ici, d’un ami. La perte d’un être cher provoque des regrets, de la tristesse et du désespoir. A qui se confier, sur quelle épaule pleurer, avec qui partager ces moments qui valent

en relation

  • Anthologie sur la mort
    2338 mots | 10 pages
  • Anthologie sur la mort
    3164 mots | 13 pages
  • Anthologie sur la mort
    1492 mots | 6 pages
  • anthologie sur la mort
    7664 mots | 31 pages
  • Anthologie sur la mort
    1457 mots | 6 pages
  • Anthologie de la mort
    2718 mots | 11 pages
  • Anthologie sur la mort
    2395 mots | 10 pages
  • Anthologie sur la Mort
    2686 mots | 11 pages
  • ANTHOLOGIE sur la mort
    2729 mots | 11 pages
  • Anthologie mort
    2689 mots | 11 pages