Anthologie Les contemplations, Victor Hugo

Pages: 8 (1944 mots) Publié le: 15 décembre 2013


La poésie romantique.




Les Contemplations, Victor Hugo :








1, « Demain, dès l'aube »


Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sansentendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo (1802-1885).




Pourquoi ce choix :
J’aime ce poème car jel’ai trouvé très émouvant. Victor Hugo dédie ce poème a sa fille la veille de l’anniversaire de sa fille et exprime le besoin d’aller se recueillir sur sa tombe. C'est une sorte de romantisme en faisant ce geste.








2, « Le mendiant »


Un pauvre homme passait dans le givre et le vent.
Je cognai sur ma vitre ; il s'arrêta devant
Ma porte, que j'ouvris d'une façon civile.
Les ânesrevenaient du marché de la ville,
Portant les paysans accroupis sur leurs bâts.
C'était le vieux qui vit dans une niche au bas
De la montée, et rêve, attendant, solitaire,
Un rayon du ciel triste, un liard de la terre,
Tendant les mains pour l'homme et les joignant pour Dieu.
Je lui criai : « Venez vous réchauffer un peu.
Comment vous nommez-vous ? » Il me dit : « Je me nomme
Le pauvre. » Jelui pris la main : « Entrez, brave homme.»
Et je lui fis donner une jatte de lait.
Le vieillard grelottait de froid ; il me parlait,
Et je lui répondais, pensif et sans l'entendre.
« Vos habits sont mouillés », dis-je, « il faut les étendre,
Devant la cheminée. » Il s'approcha du feu.
Son manteau, tout mangé des vers, et jadis bleu,
É talé largement sur la chaude fournaise,
Piqué de milletrous par la lueur de braise,
Couvrait l'âtre, et semblait un ciel noir étoilé.
Et, pendant qu'il séchait ce haillon désolé
D'où ruisselait la pluie et l'eau des fondrières,
Je songeais que cet homme était plein de prières,
Et je regardais, sourd à ce que nous disions,
Sa bure où je voyais des constellations.

Victor Hugo, ( 1856 )
Pourquoi ce choix :

Le poème « Le mendiant »faitl’éloge de la pauvreté en montant sa valeur spirituelle, dans un décor simple. Le mendiant consacre sa vie à la prière. Victor Hugo s’intéresse donc aux laissés pour compte comme ce mendiant dont il est question.
Je suis d'accord avec ses idées de, il défend les plus démunis et combat les injustices sociales, je trouve que c’est un très noble combat.



3, « La coccinelle »

Elle me dit :Quelque chose
Me tourmente. Et j'aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose.

J'aurais dû - mais, sage ou fou,
A seize ans on est farouche,
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l'insecte à son cou.

On eût dit un coquillage ;
Dos rose et taché de noir.
Les fauvettes pour nous voir
Se penchaient dans le feuillage.

Sa bouche franche était là :
Je me courbai sur la belle,Et je pris la coccinelle ;
Mais le baiser s'envola.

- Fils, apprends comme on me nomme,
Dit l'insecte du ciel bleu,
Les bêtes sont au bon Dieu,
Mais la bêtise est à l'homme.


Pourquoi ce choix :

J’ai trouvé ce poème très frais, déjà par son titre, il y évoque l’espièglerie et l’innocence de l’enfance. Il est présenté telle une histoire voire une fable. Il peint égalementl’apprentissage amoureux ainsi que l’approche du premier baiser.
4, « Crépuscule »


L'étang mystérieux, suaire aux blanches moires,
Frisonne; au fond du bois la clairière apparaît ;
Les arbres sont profonds et les branches sont noires ;
Avez-vous vu Vénus à travers la forêt ?

Avez-vous vu Vénus au sommet des collines ?
Vous qui passez dans l'ombre, êtes-vous des amants ?
Les sentiers...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie des Contemplations,Victor HUGO
  • Anthologie personnelle
  • les contemplations de victor hugo
  • Les contemplation de victor hugo
  • Les contemplation
  • Mors, les contemplations, victor hugo
  • Victor hugo recueil : les contemplations
  • Victor hugo les contemplations

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !