Anthologie poèmes racisme et altérité

Pages: 5 (1108 mots) Publié le: 2 avril 2011
Accompagnement personnalisé : « séquence sur l'argumentation »

Anthologie sur le thème de l'altérité et le racisme

Daniel Balavoine, « L 'Aziza »

Petite rue de Casbah au milieu de CasaPetite brune enroulée d'un drap court autour de moiSes yeux remplis de pourquoi cherchent une réponse en moiElle veut vraiment que rien ne soit sur dans tout ce qu'elle croitTa couleur et tes mots tout mevaQue tu vives ici ou là-basDanse avec moiSi tu crois que ta vie est laCe n'est pas un problème pour moiL'Aziza, Je te veux si tu veux de moiEt quand tu marches le soir ne trembles pasLaisse glisser les mauvais regards qui pèsent sur toi L'AzizaTon étoile jaune c'est ta peau tu n'as pas le choixNe la porte pas comme on porte un fardeau ta force c'est ton droitTa couleur et tes mots tout me vaDanseavec moiQue tu vives ici ou là-basCe n'est pas un problème pour moiL'Aziza, Si tu crois que ta vie est laIl n'y a pas de loi contre çaL'Aziza, fille enfant de prophète roiTa couleur et tes mots tout me va

« Couleur Café », Serge Gainsbourg

J'aime ta couleur caféTes cheveux caféTa gorge café
J'aime quand pour moi tu dansesAlors j'entends murmurerTous tes braceletsJolis braceletsA tes piedsils se balancent[Refrain] :
Couleur caféQue j'aime ta couleur caféC'est quand même fou l'effet
L'effet que ça faitDe te voir roulerAinsi des yeux et des hanchesSi tu fais comme le caféRien qu'à m'énerverRien qu'à m'exciterCe soir la nuit sera blanche[Refrain]L'amour sans philosopherC'est comme le caféTrès vite passéMais que veux-tu que j'y fasseOn en a marre de caféEt c'est terminéPour toutoublierOn attend que ça se tasse[Refrain]

« Manhattan Kaboul », Renaud et Axelle Red

Petit Portoricain, bien intégré quasiment New-yorkaisDans mon building tout de verre et d’acier,Je prends mon job, un rail de coke, un café,Petite fille Afghane, de l’autre côté de la terre,Jamais entendu parler de Manhattan,Mon quotidien c’est la misère et la guerreDeux étrangers au bout du monde, sidifférentsDeux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelleUn 747, s’est explosé dans mes fenêtres,Mon ciel si bleu est devenu orage,Lorsque les bombes ont rasé mon villageDeux étrangers au bout du monde, si différentsDeux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelleSo long, adieu mon rêve américain,Moi, plus jamaisesclave des chiensVite imposé l’islam des tyransCeux là ont-ils jamais lu le coran ?Suis redev’nu poussière,Je s’rai pas maître de l’univers,Ce pays que j’aimais tellement serait-ilFinalement colosse aux pieds d’argile ?Les dieux, les religions,Les guerres de civilisation,Les armes, les drapeaux, les patries, les nations,Font toujours de nous de la chair à canonDeux étrangers au bout du monde, sidifférentsDeux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelleDeux étrangers au bout du monde, si différentsDeux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle.

Lynda Lemay, « Les deux hommes »

Ils voulaient devenir parents, les deux hommesEt ils se sont battus longtempsPour avoir tout simplement, les deux hommesLesdeux têtus, les deux amantsa une famille...alors ils ontAdopté un joli pouponIls sont enfin devenus papas, les deux hommeset comme tous les papas sérieuxIls se sont creusé malgé eux, les deux hommesDes cernes mauves sous les yeuxA chercher la meilleure façonde s'occuper d'leur nourrissonIl n'aura pas eu de maman, le petit mômeN'aura tété que des biberonsN'aura pas connu ces seins blancs que l'ondonnea tant d'autres petits garçonsdans ces maisons ou ça s'querellesIls'y arrivaient pas trop mal, les deux hommesLes deux amoureux, les deux mâlesMême s'il était clair dans la tête des deux pèresqu'ils ne pouvaient pas se permettreLes mêmes faiblesses que l'on pardonnea tous les parents de la TerreIl aura grandi calmement, le garçonjusqu'a cinq ans, jusqu'a l'écoleOu bien sur quelques...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • poemes sur le racisme
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie poèmes
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie poèmes
  • Anthologie poèmes
  • Anthologie des poèmes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !