Anthologie poèmes

Pages: 12 (2958 mots) Publié le: 24 mars 2013
2. Mors

Je vis cette faucheuse. Elle était dans son champ. Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant, Noir squelette laissant passer le crépuscule. Dans l'ombre où l'on dirait que tout tremble et recule, L'homme suivait des yeux les lueurs de la faulx. Et les triomphateurs sous les arcs triomphaux Tombaient; elle changeait en désert Babylone, Le trône en l'échafaud et l'échafaud entrône, Les roses en fumier, les enfants en oiseaux, L'or en cendre, et les yeux des mères en ruisseaux. Et les femmes criaient : -- Rends-nous ce petit être. Pour le faire mourir, pourquoi l'avoir fait naître? -- Ce n'était qu'un sanglot sur terre, en haut, en bas; Des mains aux doigts osseux sortaient des noirs grabats; Un vent froid bruissait dans les linceuls sans nombre; Les peuples éperdussemblaient sous la faulx sombre Un troupeau frissonnant qui dans l'ombre s'enfuit; Tout était sous ses pieds deuil, épouvante et nuit. Derrière elle, le front baigné de douces flammes, Un ange souriant portait la gerbe d'âmes.
Mars 1854.
Victor Hugo, Les Contemplations (1856)
Victor Hugo 1802-1885

Commentaire :

Nous avons choisi ce poème tout d'abord pour son titre ; Le thème de la mortest omniprésent dans ce texte. Elle agit en tout lieu et concerne tout le monde, elle domine, marque le territoire. Ce texte montre à l'homme qui croit être tout puissant que la mort ne peut être arrêtée . D'autre part, on remarque le mépris de la mort face aux hommes auxquels elle ôte la vie.

2. El Desdichado

Je suis le ténébreux, - le veuf, - l'inconsolé,Le prince d'Aquitaine à latour abolieMa seule étoile est morte, - et mon luth constelléPorte le soleil noir de la Mélancolie.Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé,Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,La fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé,Et la treille où le pampre à la rose s'allie.Suis-je Amour ou Phébus ? ... Lusignan ou Biron ?Mon front est rouge encor du baiser de la reine ;J'ai rêvé dans la grotteoù nage la sirène...Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron ;Modulant tout à tour sur la lyre d'OrphéeLes soupirs de la sainte et les cris de la fée. Gérard de Nerval, Les Chimères (1854)
Commentaire :

Dans ce poème, Nerval fait preuve d'un manque de vie très important. En premier avec son titre qui signifie « le malheureux » ; Il fait, d'après nous, référence à la mort de sa mère,qu'il a perdu très jeune. Les allusions à la mort très importantes dans ce texte. On ne sait si le poète est sorti du monde des vivants : " j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron ". Il a sans doute gardé des -ontacts avec les morts.

Gérard de Nerval (1808-1855)


3. Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivièreAccrochant follement aux herbes des haillonsD'argent ;où le soleil de la montagne fière,Luit : C'est un petit val qui mousse de rayons.
Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.
Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme Sourirait un enfant malade, il fait un somme :Nature, berce-le chaudement : il afroid.
Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrineTranquille. Il a deux trous rouges au côté droit. 
Arthur Rimbaud, Poésies.
Commentaire :

Dans cette très célèbre œuvre de Rimbaud la mort est en fait omniprésente : La "bouche ouverte" est une caractérisation de la mort du soldat ; sa tête est nue car son casque a roulé par terre ; "la nuquebaignant" signifie qu'elle baignait dans le sang, c'est à dire le sang sur l'herbe.    "Etendu" signifie un corps sans vie et le "lit" devient un lit de mort. Les glaïeuls évoquent les fleurs que l'on posent sur une tombe => il a les pieds dans les glaïeuls. Plus rien ne bouge, "la narine" et "la poitrine "ne réagissent plus. Il ne respire plus, il est donc mort. Nous comprenons à ce moment...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie poèmes
  • Anthologie poèmes
  • Anthologie des poèmes
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie de poèmes
  • Anthologie de poèmes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !