Anthologie Poe Tique Frs

Pages: 12 (1960 mots) Publié le: 22 mai 2015
Mélina SIEGWART
1eS1








Anthologie poétique












Table des matières :


I – LA POÉSIE DU XVI ÈME SIÈCLE
La Pléiade : « Mignonne allons voir si la rose », Pierre Ronsard
La poésie engagée : « Je veux peindre la France », Agrippa d'Aubigné


II – LA POÉSIE DU XVII ÈME SIÈCLE
Le Baroque : « Le Lac », Alphonse de Lamartine
Le classicisme : « Le corbeau et le renard », Jean de laFontaine


II – LA POÉSIE DU XIX ÈME SIÈCLE
Le Romantisme : « Soleils couchants », Victor Hugo
Le Parnasse : « L'art », Théophile Gautier
Baudelaire : « Le chien et le flacon », Le Spleen de Paris, Baudelaire
Le Symbolisme : «Art poétique», Paul Verlaine































I – La poésie du XVI ème siècle

«  Mignonne allons voir si la rose », Pierre Ronsard
PLEIADE


À CassandreMignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au votre pareil.
Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las ses beautés laissé choir !
O vraiment marâtre Nature,
Puisqu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !
Donc, si vous mecroyez, mignonne,
Tandis que vôtre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.





« Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté. »

« Je veux peindre la France », Agrippa d'Aubigné
POÉSIE ENGAGÉE

Je veux peindre la France une mèreaffligée,
Qui est, entre ses bras, de deux enfants chargée.
Le plus fort, orgueilleux, empoigne les deux bouts
Des tétins nourriciers ; puis, à force de coups
D'ongles, de poings, de pieds, il brise le partage
Dont nature donnait à son besson l'usage ;
Ce voleur acharné, cet Esaü malheureux,
Fait dégât du doux lait qui doit nourrir les deux,
Si que, pour arracher à son frère la vie,
Il méprise lasienne et n'en a plus d'envie.
Mais son Jacob, pressé d'avoir jeûné meshui,
Ayant dompté longtemps en son cœur son ennui,
À la fin se défend, et sa juste colère
Rend à l'autre un combat dont le champ et la mère.
Ni les soupirs ardents, les pitoyables cris,
Ni les pleurs réchauffés ne calment leurs esprits ;
Mais leur rage les guide et leur poison les trouble,
Si bien que leur courroux par leurs coupsse redouble.
Leur conflit se rallume et fait si furieux
Que d'un gauche malheur ils se crèvent les yeux.
Cette femme éplorée, en sa douleur plus forte,
Succombe à la douleur, mi-vivante, mi-morte ;
Elle voit les mutins tout déchirés, sanglants,
Qui, ainsi que du cœur, des mains se vont cherchant.
Quand, pressant à son sein d'une amour maternelle
Celui qui a le droit et la juste querelle,
Elle veutle sauver, l'autre qui n'est pas las
Viole en poursuivant l'asile de ses bras.
Adonc se perd le lait, le suc de sa poitrine ;
Puis, aux derniers abois de sa proche ruine,
Elle dit : « Vous avez, félons, ensanglanté
Le sein qui vous nourrit et qui vous a porté ;
Or vivez de venin, sanglante géniture,
Je n'ai plus que du sang pour votre nourriture !



« Je veux peindre la France une mère affligée,Qui est, entre ses bras, de deux enfants chargée. »








II – La poésie du XVII ème siècle

« Le Lac », Alphonse de Lamartine

BAROQUE

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?

Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,
Et près des flots chéris qu'elle devaitrevoir,
Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre
Où tu la vis s'asseoir !

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes
Sur ses pieds adorés.

Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie Po Tique
  • Anthologie Po Tique Sur La Guerre
  • Anthologie Po Tique Sur La Guerre
  • Anthologie po tique
  • Anthologie Po Tique Sur Le Voyage
  • anthologie po tique voyage
  • Anthologie Po Tique De Francais La Vraie
  • Les Dossiers De WebLettres 460 Constituer Une Anthologie Po Tique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !