Anthologie sur la gourmandise

1442 mots 6 pages
Table des matières.

1. Introduction.

2. Renaissance : (1530 – 1560)

Joachim Du Bellay, « Si fruits, raisins et blés et autres telles choses. »

3. Baroque: (1570 – 1660)

Marc-Antoine Girard Saint Amant, « Le fromage. »

4. Classicisme: (1660 – 1715)

Jean De La Fontaine, « La grenouille veut se faire aussi grosse que le bœuf. »

5. Romantisme: (1800 – 1850)

Victor Hugo, « Quand les guignes furent mangées. »

6. Parnasse: (1865 – 1880)

Arthur Rimbaud, « Faim. »

7. Symbolisme: (1870 – 1900)

Albert Samain, « La cuisine. »

8. Bibliographie

Introduction.

La poésie a régné durant des siècles et des siècles. De nos jours, nous croyons qu’elle a disparue, que plus personne ne s’y intéresse réellement, mais ce n’est pas le cas ! Dans cette anthologie, j’ai choisi divers poèmes que j’apprécie sur le thème de la gourmandise. Pourquoi la gourmandise ? Parce qu’elle nous entoure partout, que ce soit une odeur de gâteau, de pain frais, d’un parfum goûteux, tous les jours nous sommes face à cette gourmandise ; la nourriture. La nourriture peut remplacer un manque indescriptible ou même nous épanouir. La gourmandise est un bonheur éphémère que l’on peut encore et encore savourer.

Dans cette anthologie, j’ai décidé de prendre et analyser les poèmes suivants : « Si fruits, raisins et blés et autres telles choses. » de Joachim Du Bellay, « Le Fromage » de Marc-Antoine Girard Saint Amant, « La grenouille veut se faire aussi grosse que le bœuf. » de Jean de La Fontaine, « Quand les guignes furent mangées. » de Victor Hugo, « Faim » de Arthur Rimbaud et « La cuisine » de Albert Samain. Certains poèmes seront illustrés par des peintures.

"La gourmandise est un rêve de bouche autour duquel on tourne longuement avant de le satisfaire. C'est un rêve énorme comme un soufflé ou de la barbe-à-papa, à côté, avant, au-delà, après,

en relation

  • Capes
    2039 mots | 9 pages
  • préface d'anthologie
    474 mots | 2 pages
  • L'anthologie 7 peches capitaux
    6058 mots | 25 pages
  • Préface anthologie les sept péchés capitaux
    722 mots | 3 pages
  • Commentaire de miserables, victor hugo, jean valjean, cosette : la petite toute seule
    1102 mots | 5 pages
  • commentaire jean de la ville de mirmont
    1302 mots | 6 pages
  • Anthologie
    2133 mots | 9 pages
  • Izi life
    1713 mots | 7 pages
  • Antologie de poèmes
    2645 mots | 11 pages
  • Histoire de la nrf
    3819 mots | 16 pages