anthologie sur la mort

Pages: 31 (7664 mots) Publié le: 23 février 2014








Quand tu es mort..
Anthologie de poèmes de poètes français
de différentes période sur les conséquences
de la mort et du deuil.




































« Faire son deuil, c'est lancer une poignée de vie dans
les yeux de la mort. On sait qu'elle n'en sera aveuglé
qu'un bref instant, mais ça fait du bien »
-P.Claudel-source: http://desbellescitations.skyrock.com/tags/5bDHuemHkWz-Philippe-Claudel.html






Sommaire :
la Renaissance :
- Sur le mort de Marie de Pierre de Ronsard p5

le baroque
-A mademoiselle de Rohan, sur la mort de Madame de la Duchesse de p6
Nevers de Théophile de Viau
-vers funèbresur la mort d'Henri le Grand de F. De Malherbe p10

Classicisme
-la mort de Louis XIII de P.Corneil p12























































La Renaissance :
XVI éme siècle
















Pierre de Ronsard (1524-1585)

En 1574, Henri III demande à Pierre de Ronsard d'écrire un poème pour sa favorite qui est Marie de Clèves. Mais il est possible que le poète aie choisi de réunir la mort de Marie Dupin qu'il a rencontré en 1555 et dont il était très fidèle même si cette relation était loin d'être idéale.
P.RONSARD, biographie,wikipedia,http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_de_Ronsard#Marie_:_Nouvelle_continuation_des_Amours_.281556.29_-_Sur_la_mort_de_Marie_.281578.29,2013.

Sur la mort de Marie

Comme on voit sur la branche au mois de Mai la rose
En sa belle jeunesse, en sa première fleur
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,
Quand l’Aube de ses pleurs au point du jour l’arrose :

La grâce dans sa feuille, et l’amour se repose,
Embaumant les jardins et les arbres d’odeur :Mais battue ou de pluie, ou d’excessive ardeur,
Languissante elle meurt feuille à feuille déclose :

Ainsi en ta première et jeune nouveauté,
Quand la terre et le ciel honoraient ta beauté,
La Parque t’a tuée, et cendre tu reposes.

Pour obsèques reçois mes larmes et mes pleurs,
Ce vase plein de lait, ce panier plein de fleurs,
Afin que vif, et mort, ton corps ne soit que roses.P.RONSARD, sur la mort de marie,lebax français,http://www.bacdefrancais.net/mort.php,1579.

Justification du choix et thème  : Ce poème correspond au thème de cette anthologie qui est sur le sentiment que la mort procure. Ici l'auteur exprime la vie et la mort d'une personne nommé Marie. La strophe qui m’intéresse est la dernière car il offre ses pleures et ses larmes causé par la mort de la dame.Il voudrait aussi que son corps reste aussi beau qu'avant de Mourir Ce poème me touche dans le sens où à la mort de quelqu'un les pleures et les larmes sont souvent versées par toutes les personnes qui sont touchés par la mort du défunt.

Analyse : l'auteur utilise plusieurs figure de style. En voici deux : la plus évidente est la comparaison. De faite il compare Marie à une rose du mois demai pour donné l'image d'une jeune fille fraîche comme la rose du mois de mai. Et il utilise la synecdoque car la Parque vient de la myologie latine. Les Parques sont des divinités qui gèrent le destin des humains de la vie à la mort.

Vocabulaire :
-Embaument : du verbe embaumer qui signifie rependre une agréable odeur
-languissante: du verbe se languir qui signifie traîner en longueur-déclose : est le contraire de close qui veut dire qui est fermé donc déclose signifie qui est ouvert
- parque : signifie la mort dans ce texte




















































Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Anthologie mort
  • Anthologie de la mort
  • Anthologie de la mort
  • Anthologie sur la mort
  • Anthologie la mort
  • Anthologie mort
  • Anthologie sur la mort
  • Anthologie sur la mort

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !