Antigone de sophocle

Pages: 6 (1274 mots) Publié le: 6 octobre 2013
Texte 2 : Sophocle, Antigone (440 av.J.C.) :

Ce texte est un extrait d'une tragédie grecque très célèbre : « Antigone », écrite en -442 avent JC par Sophocle.
Sophocle est un grand tragique grec, ayant vécu au 5ème siècle avec JC, auteur de plus de cent pièces de théatre dont « Electre », « Oedipe roi », ou bien encore Antigone.
Dans ce texte, la scène se passe ds la Grèce antique, à Thèbes.Une lutte fratricide éclata entre Eteocle et Polycine, qui avait pour but de déterminer qui régnera sur la cité de Thèbes. Suite a la mort de ces 2 frères, Créon devint le nouveau souverain, et juge alors Polynice coupable d'avoir tenté d'attaquer sa propre cité et décide donc de ne pas honorer sa dépouille et interdit a quiconque sous peine de mort, de lui accorder les derniers rites.
Antigonedécide alors de braver l'interdit et d'accorder les derniers rites à son frère.
Pour Antigone, il faut avant tout respecter la justice divine, qu'elle estime supérieure aux lois humaines.

Nous allons donc voir dans ce texte, une opposition entre la loi divine et un ordre humain, c'est à dire les lois mise en place par la société.
Nous verrons donc premièrement : le droit de la cité, puisdans un second temps la loi naturelle.


Le droit de la cité

La cité est constituée d'un groupe d’hommes sédentarisés libres, constituant une société politique, indépendante des autres, ayant son gouvernement, ses lois, sa religion et ses propres mœurs.
Une cité à une assise territoriale et comporte une communauté de citoyens. La cité possède l'autonomie et l’autarcie.
Cettenotion de cité à commencé a être développé au 11 ème siècle avant J.C.
Nous allons donc voir dans un premier temps les lois de cette cité.

A- La loi de la cité

Dans ce texte on peut observer que l'autorité de la cité appartient au souverain, c'est a dire à Créon, roi de Thèbes.
L’ordre politique, c’est Créon, par la représentation de la loi, la loi des hommes. La loi est souveraine surle territoire de la cité . Elle suppose l’infinie obéissance parce que sans elle, la cité n’est plus une totalité.
Le roi établi donc les règles qui régissent la société et les défend contre toute atteinte : «  Connaissais tu l'édit qui défendait cela ? » ; « tu as osé violer ces lois ? ».
Sans loi la cité ne tiendrait plus. De ce fait, le roi s'offusque des actions d'Antigone « tu as osé violerces lois ? » , car malgré qu'il avait ordonné de ne pas donner les derniers rites à Polynice, Antigone refusa de suivre cette règle.
Les lois de la cité sont des lois écrites contrairement aux lois naturelles et divines «  tes édits pussent l'emporter sur les lois non écrites et imuables des dieux » et de ce fait doivent être connues par tous « il est connu de tous »
Dans la cité, le roi estaussi le juge qui résout les conflits, c'est pour cela qu'il convoque Antigone et lui demande de s'expliquer sur ses actes.

B- Un roi voulant s'imposer

Dans ce contexte, où Créon défend la patrie et le principe politique.
Créon n’est pas un tyran illégitime comme on pourrait l'imaginer, car il dresse devant le peuple la volonté du héros légitime selon la loi,c'est à dire Eteocle. Polynice,lui,a fait le plus grand crime : il a fait la guerre à la cité ( à sa cité, son sol natal). Cette infidélité n’est pas seulement une rébellion contre Créon, mais surtout la rébellion de l’individu contre les lois de la cité où il est né. On peut alors imaginer que la rébellion de Polynice est donc semblable à un parricide.
La parole du roi n’est donc pas la parole d’un seul individu, pas même celled’un pouvoir, mais
elle manifeste l’unité de la cité. Lui désobéir, c’est refuser l’ordre politique, et donc de faire parti de la cité. Par ce décret interdisant d'enterrer Polynice, Créon veut donc montrer l'exemple et avertir toute personne essayant de braver les lois de Thèbes.
Or le fait d'interdire les derniers rites à un mort, est en contradiction avec les lois naturelles et les lois...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sophocle- antigone
  • Antigone de sophocle
  • Antigone de Sophocle
  • Antigone, sophocle
  • Antigone de sophocle
  • Antigone de Sophocle
  • Antigone de sophocle
  • Commentaire de texte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !