Antoine gros jean

1532 mots 7 pages
Antoine-Jean Gros
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Gros. Antoine-Jean Gros | | Antoine-Jean Gros, gravure de Massart d'après le portrait du baron Gérard | | | | Naissance | 16 mars 1771
Paris | Décès | 25 juin 1835
Meudon | Nationalité | France | Activité(s) | Peintre | Maître | Jacques-Louis David | Élèves | François Debon, Jacques-Émile Lafon, Jean-Hilaire Belloc, Pierre-Jules Jollivet | Mouvement artistique | Néoclassicisme | Influencé par | Pierre Paul Rubens | Influença | Théodore Géricault, Eugène Delacroix | modifier |

Napoléon au pont d’Arcole par Gros.
Antoine-Jean Gros, baron Gros, né à Paris le 16 mars 1771 et mort le 25 juin 1835 à Meudon, est un peintre français rattaché au courant du néoclassicisme et du préromantisme. Sommaire[masquer] * 1 Enfance et formations * 2 Départ en Italie * 3 Rencontre avec Bonaparte * 4 Retour en France * 5 Déclin et suicide * 6 Peintures * 7 Elèves et disciples * 8 Sources * 9 Notes et références * 10 Bibliographie |
Enfance et formations[modifier]
Sa mère Pierrette Durant est pastelliste. Son père Jean Antoine Gros (né à Toulouse, mort à Paris en 1793) est peintre en miniatures et un collectionneur avisé de tableaux. Il apprend à son fils à dessiner à l’âge de six ans, et se montre dès le début un maître exigeant. Vers la fin de 1785, Gros entre, de son propre gré, à l’atelier de David, qu’il fréquente assidûment tout en continuant de suivre les classes du collège Mazarin.
Départ en Italie[modifier]
La mort de son père, que la Révolution avait atteint dans ses biens, oblige Gros, en 1791, à se fier à ses propres ressources. Dès lors il se dévoue entièrement à sa profession et participe en 1792 au grand prix, mais sans succès. C’est toutefois à cette époque, que, sur recommandation de l’École des Beaux-Arts, on lui demande d’exécuter les portraits des membres de la

en relation

  • Antoine jean gros
    1118 mots | 5 pages
  • zvxcxzasd
    14229 mots | 57 pages
  • les contes de la becasse
    4276 mots | 18 pages
  • résumés contes de la bécasse
    6197 mots | 25 pages
  • L'affaire callas
    1697 mots | 7 pages
  • L'affaire calas
    644 mots | 3 pages
  • sujet eco droit
    494 mots | 2 pages
  • Résumé "les contes de la bécasse"
    1875 mots | 8 pages
  • L'invention du sentiment sapho
    1456 mots | 6 pages
  • L'affaire calas
    2402 mots | 10 pages