Apollinaire - nuit rhénane

533 mots 3 pages
Apollinaire - Nuit Rhénane (Rhénanes, 1901-1902)

I. La dualité de la femme : Entre amour et mort (Femme-démon / Femme-ange)

a. La femme en tant qu’être inquiétant et malfaisant * Poème d’inspiration mythologique : Le batelier (Les marins chez Homère) ; La lune (Astre féminin mais froid, associé à l’idée de mort et de maléfices) ; Sept femmes (Symbolique du chiffre 7) ; Femmes aux cheveux verts (Mythologie germanique, et parallèle possible avec les Sirènes d’Homère, pour l’attirance et la mort qu’elles provoquent chez les marins) ; Vin trembleur comme une flamme :
• Le vin, l’alcool, l’ivresse, thèmes centraux du poème et du recueil.
• Trembleur : La frayeur, la peur de la femme.
• Flamme : Symbolique du feu, de l’enfer.

b. La femme en tant qu’être bienfaisant : Une fée * « Et mettez près de moi toutes les filles blondes », l’auteur invoque les anges pour le protéger des esprits malfaisants. * La longue chevelure verte déployée (séduction dangereuse) s’oppose à la chevelure blonde et aux nattes repliées (pureté).

c. Cependant, la femme-démon l’emporte sur la femme-ange * L’ivresse l’emporte sur le fleuve lui-même (D’où la répétition « Le Rhin le Rhin »). Le tremblement se communique aux choses comme aux êtres. * La chanson est devenue râle. Les sept femmes du vers 3 sont dénoncées comme des fées négatives qui incantent (mot inventé par GA) l’été, c'est-à-dire qui jettent des sorts. Chanson venant du latin cantere, le chant et l’incantation (l’enchantement) sont liés. * Les trois premières strophes sont figées dans le présent de l’indicatif, relayé par l’impératif des vers 5, 6 et 7 qui enferment le « je » dans une réalité pesante, dont il ne pourra s’évader que par le passé composé, inattendu et libérateur, de la chute finale.

II. La métamorphose du réel, et la magie du vers : Climat onirique, de magie noire.

a. La forme du poème lui-même sert ce climat onirique * Comme on le sait, GA n’utilise

en relation

  • Nuit rhénane, apollinaire
    1243 mots | 5 pages
  • Nuit rhénane apollinaire
    767 mots | 4 pages
  • Commentaire Nuit Rhénane Apollinaire
    1095 mots | 5 pages
  • Analyse de nuit rhénane de guillaume apollinaire
    1432 mots | 6 pages
  • Apollinaire , alcools , nuit rhénane
    872 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte de "nuit rhénane", apollinaire
    788 mots | 4 pages
  • Fiche Analytique Nuit Rhénanes Apollinaire
    1686 mots | 7 pages
  • Analyse de nuit rhenane, apollinaire
    971 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture "nuit rhénane" de apollinaire
    446 mots | 2 pages
  • Commentaire composé "nuit rhénane" alcools de guillaume apollinaire
    1046 mots | 5 pages