apologie de socrate

Pages: 10 (2335 mots) Publié le: 15 novembre 2013
Culture Générale

Culture Générale

Savoir et ignorer

Savoir et ignorer

Etude de texte

Etude de texte
peine à y parvenir, je décidai de m’en enquérir en procédant à peu
près de cette manière.

Savoir et ignorer.
Etude de Texte.

J’allai trouver un de ceux qui passe pour être des savants, en pensant
que là, plus que partout, je pourrais réfuter la réponse oraculaire et
fairesavoir ceci à l’oracle : « cet individu-là est plus savant que moi,
alors que toi tu as déclaré que c’est moi qui l’étais. » Je procédai à un
examen approfondi de mon homme – point n’est besoin en effet de
divulguer son nom, mais qu’il suffise de dire que c’était un de nos
hommes politiques -, et de l’examen auquel je le soumis, de la
conversation que j’eus avec lui, l’impression que jeretirai, Athéniens,
fut à peu près la suivante. Cet homme, me sembla-t-il, passait aux
yeux de beaucoup de gens et surtout à ses propres yeux pour
quelqu’un qui savait quelque chose, mais ce n’était pas le cas. Ce qui
m’amena à tenter de lui démontrer qu’il s’imaginait savoir quelque
chose, alors que ce n’était pas le cas. Et le résultat fut que je m’attirais
son inimitié et celle de plusieursdes gens qui assistaient à la scène. En
repartant, je me disais donc en moi-même : « je suis plus savant que
cet homme-là. En effet, il est à craindre que nous ne sachions ni l’un ni
l’autre rien qui vaille la peine, mais, tandis que, lui, il s’imagine qu’il
sait quelque chose alors qu’il ne sait rien, moi qui effectivement ne sais
rien, je ne vais pas m’imaginer que je sais quelque chose. Entout cas,
j’ai l’impression d’être plus savant que lui du moins en ceci qui
représente peu de chose : je ne m’imagine pas savoir ce que je ne sais
pas.» Puis j’allais en trouver un autre, l’un de ceux qui avaient la
réputation d’être encore plus savants que le précédent, et mon
impression fut la même. Nouvelle occasion pour m’attirer l’inimitié de
cet homme et celle de beaucoup d’autres »(21e)

Sommaire (Cliquer sur le titre pour accéder au paragraphe)
**********************
I.
Présentation : ............................................................................... 1
II.
La thèse du texte : ........................................................................ 3
III.
La structure du texte : ................................................................... 3
III.1.L’oracle. ................................................................................ 3
III.2.
La confrontation aux trois types d’hommes réputés savants
(respectivement deuxième, troisième et quatrième paragraphes)................ 4
III.3.
Conclusion sur les rapports du savoir et de l’ignorance................ 4
IV.
Perspectives problématiques :......................................................... 4
**********************

I.

Présentation :

L’Apologie de Socrate est écrite par Platon au début du IVème siècle avant J.-C., dans les
annèes qui suivent le procès et la condamnation à mort de Socrate (399). Platon
représente son ancien maître devant ses juges, accusé d’impiété et de corruption de la
jeunesse. Il entreprend de dissiper ce malentendu en faisantcomprendre que son
originalité ne tient pas à des pratiques impies mais à la possession d’un savoir d’un type
très spécial, puisqu’il consiste à ignorer et savoir ce que l’on ignore. Socrate raconte
comme il est venu à s’en apercevoir. L’anecdote consiste dans le fait qu’un ami de
Socrate, le trouvant particulièrement sage, avait demandé à l’oracle de Delphes s’il
existait un homme plus savant queSocrate, question à laquelle le dieu (Apollon) répond
par la négative. Socrate raconte comment, à la suite de cette réponse, il essaye de
comprendre ce qu’a bien pu vouloir dire l’oracle.

(…) Après les hommes politiques, j’allai trouver les poètes, ceux qui
composent des tragédies, des dithyrambes, et les autres, convaincu
que cette fois j’allais me prendre moi-même en flagrant délit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Apologie de Socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie de socrate
  • Apologie socrate

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !