Apologie du sport

351 mots 2 pages
Le sport est un fait social porteur de nombreuses ramifications tant sur un plan politique, économique, pédagogique que historique. Cette citation de Pierre Parlebas, extraite du journal "La Recherche" (Juillet - Août 1992), n'est pas sans nous rappeler la pensée novatrice de son père fondateur. Pierre de Coubertin, précurseur du sport moderne, voyait celui-ci "comme la réunion des nations dans un effort d'émulation infiniment utile au bien général et aussi comme un moyen universel d'éducation physique, intellectuelle, moral, civique et artistique de la jeunesse".
Si nous devions faire ici l'apologie du sport, il conviendrait tout d'abord de préciser ce terme parfois flou et souvent galvaudé. En effet, le sport, à notre époque, se différencie des activités physiques et sportives (dites APS), avant tout par son caractère institutionnel et compétitif.Un siècle passé, nombre de nos contemporains, chercheurs, scientifiques, médecins, kinésithérapeutes, hommes de terrain confortent cette pensée et plaident en faveur de la pratique sportive. Cependant, dans un pays où finalement le sport est plus toléré qu'accepté, d'aucuns pensent que celui-ci est source de conflits et vecteur de malaise social.En nous référant au sens propre de sa logique interne, à savoir un ensemble de situations motrices, codifiées de façon compétitives et institutionnalisées, nous serons amenés à nous interroger sur le rôle négatif puis positif du sport au sein de notre société en cette fin de siècle ? Enfin, nous aborderons plus précisément les traits qui valorisent ce dernier.Ainsi, nous essaierons de démontrer que le sport, davantage qu'un simple moyen d'occuper ses loiEn somme, ce n'est pas le sport en tant que tel qui est critiquable mais l'utilisation qu'en font les médias à des fins sensationnalistes ou propagandistes. Face à la dérision sociale, à la montée de l'individualisme, à la morosité des sondages, le sport apparaît comme le meilleur garant de nos valeurs

en relation

  • MethodoDissert
    5429 mots | 22 pages
  • Méthodologie
    5817 mots | 24 pages
  • Avenir
    4388 mots | 18 pages
  • Salutryan
    691 mots | 3 pages
  • Bts le sport
    3077 mots | 13 pages
  • Analyser une affiche de propagande
    301 mots | 2 pages
  • Le football est-il un facteur de développement ?
    5772 mots | 24 pages
  • Fiche de lecture
    1659 mots | 7 pages
  • Dissertations
    666 mots | 3 pages
  • Apologiesport
    1871 mots | 8 pages