Appréciation oeuvre kseniya simonova

375 mots 2 pages
Kseniya Simonova est une jeune Ukrainienne de 24 ans. Elle a commencé à dessiner au début du XXIe siècle alors que l’entreprise dans laquelle elle travaillait a fermé. Elle décide de s’inscrire au concours Ukraine’s Got Talent et en ressort grande gagnante de l’année 2009. C’est grâce à sa prestation en finale de cette émission qu’elle est devenue connue de nos jours.

Son art est quasi-unique. Elle est, de nos jours, la meilleure dans son domaine. Son art se résume à des suites de dessins réalisées à l’aide de sable déposé sur une table lumineuse. On filme ses dessins en cours d’exécution puis on les projette sur un écran afin qu’ils soient visible par les spectateurs. La vidéo du dessin qui sera appréciée dans le texte ci-dessous est une représentation de l’invasion de l’Ukraine par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale. L’artiste nous donne donc une leçon d’histoire à l’aide de grains de sables. Une bande sonore accompagne l’artiste pendant la réalisation de son œuvre. Elle nous permet de mieux suivre l’histoire.

Selon moi, cette œuvre est de tout point, presque parfaite. Du côté artistique, Kseniya Simonova maîtrise à la perfection son art. Jamais durant la vidéo elle a fait une erreur où elle aurait dû recommencer son dessin. La précision avec laquelle elle maîtrise le dessin au sable est chirurgicale. Les détails sont très bien faits. Le thème de l’histoire est aussi très bien choisi puisqu’il nous permet d’en apprendre sur l’histoire de la Guerre Ukraine-Allemagne à l’aide de dessins sur sable. J’aime la rapidité d’exécution avec laquelle le dessin est réalisé. Il n’y a aucune longueur dans la vidéo, l’artiste réussit à capter notre attention du début à la fin. Un autre point positif à la vidéo est la grâce avec laquelle Kseniya Simonova dessine. Ses mouvements passent de délicats à brusques lorsqu’elle représente une scène de misère tout en étant jamais exagérés. Elle suit la musique, qui, en plus du visuel, nous accroche et fait surgir des

en relation