Après avoir défini le risque systémique, présentez le(s) dispositif(s) ayant pour objectif de le prévenir

Pages: 32 (7839 mots) Publié le: 23 août 2012
COMMUNICATION
Séminaire des jeunes doctorants La modélisation des crises financières Orleans 6 et 7 Mai 2004

VULNERABILITE DES ECONOMIES EMERGENTES AUX CRISES DE CHANGE (Efficacité de certains indicateurs d’alerte pour la Tunisie)

Maryem TURKI (F.S.E.G Sfax) Pr Jamel TRABELSI (B.E.T.A , BESTMOD ) Pr. Abdelkader CHAABANE (E.S.C Sfax)

1

VULNERABILITE DES ECONOMIES EMERGENTES AUXCRISES DE CHANGE (Efficacité de certains indicateurs d’alerte pour la Tunisie) I INTRODUCTION
Le développement des travaux de Mc Kinon (1973) et Shaw (1973) a donné lieu au paradigme de la libéralisation financière qui a trouvé un jugement favorable, tant au près des organismes internationaux (FMI, la Banque Mondiale) qu’au près de certains pays en voie de développement. La libéralisation du secteurfinancier a été conçue la principale proposition en terme de politique économique, puisqu’elle a été considérée un moyen efficace et simple pour accélérer la croissance économique. Cependant, plusieurs recherches, s’appuyant sur l’existence des asymétries et des coûts d’information, ont montré que l’adoption d’une politique de libéralisation financière dans les Economies émergentes, sans tenircompte des caractéristiques et des particularités de leurs systèmes financiers, a conduit à une libéralisation financière brutale et mal maîtrisée. Cette dernière, associée à une fragilité des systèmes financiers dans les pays émergents, a conduit à une aggravation de l’instabilité financière dans ces pays à partir des années quatre vingt dix. La multiplication de ces crises financières : [la crise duSME (1992-1993) ; la crise mexicaine (1994-1995) ; la crise asiatique en 1997 ; la crise russe en 1998 et la crise en Turquie (2001)] dans un contexte d’ouverture des mouvements des flux de capitaux, alimente une intense réflexion sur le rôle et la responsabilité de la libéralisation financière dans le déclenchement de ces crises. De ce fait : Quels sont les principaux facteurs des crisesrécentes et quel rôle y joue le risque systémique ? En réponse aux crises majeures, la littérature traitant les crises de change s’est développée aussi bien sur le niveau de la modélisation théorique (différentes générations de modèles de crises de change) que sur le plan empirique (estimation des indicateurs de crise). Initialement, les crises de change ont été expliquées par la détérioration desfondamentales des économies concernées ; particulièrement les déséquilibres des balances des paiements et la baisse des réserves de change (modèle de première génération). Cependant, les crises de change ne sauraient s’expliquer comme l’insoutenabilité de la situation macroéconomique. Elles s’avèrent le résultat d’une configuration d’équilibres multiples, due aux changements des anticipations des agentsde marché. Dés lors, l’attaque spéculative est de nature autoréalisatrice (modèle de deuxième génération).

2

Toutefois, les fragilités financières et les imperfections des marchés sont devenues au centre de l’analyse en développant une microéconomie (en présence d’asymétrie d’information) des défaillances bancaires responsables du déclenchement des crises de change. En effet, dans uncontexte d’illiquidité internationale des banques et des contagions systémiques ; la crise financière prend une nouvelle forme « une crise systémique » dont la crise des pays asiatiques constitue une parfaite illustration de ce type de crises (modèle de troisième génération). L’importance des dégâts des crises des années 90 et les interprétations théoriques de la possibilité d’effondrement de toutsystème financier, poussent la Tunisie, en tant que pays engagé dans le processus de l’ouverture financière internationale, à se prévenir contre les risques liés à la libéralisation financière et aux crises de change. La question qui se pose à ce niveau : Peut-on prévoir les crises de change dans un cadre de libéralisation financière et quelles leçons doit tirer la Tunisie des expériences des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Après avoir défini le risque systémique, présentez le(s) dispositif(s) ayant pour objectif de le prévenir.
  • Quel dispositif permet de prévenir le risque systémique ?
  • Quel dispositif permet de prévenir le risque systémique
  • Après la crise le risque systémique subsiste
  • Quelles sont les mesures appliquées par les établissements de crédit pour prévenir le risque systémique ?
  • Quelles sont les mesures appliquées par les établissements de crédits pour prévenir le risque systémique?
  • Après avoir expliqué ce que recouvre la fonction conformité, présentez les obligations légales relatives à la maîtrise du...
  • Après avoir défini le carré magique, expliquez en quoi les objectifs propres à chaque élément peuvent parfois être...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !