Aproubek

27243 mots 109 pages
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

Nathalie SARRAUTE

(France)

(1900-1999)

[pic][pic][pic][pic]

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres qui sont résumées et commentées
(surtout ‘’L’ère du soupçon’’ et ‘’Enfance’‘).

Bonne lecture !

Natalyia (Natacha) Ilyanova Tcherniak naquit le 18 juillet 1900, à Ivanovo-Voznessenko, à deux cents kilomètres de Moscou, dans une famille de la bourgeoisie juive, aisée et cultivée, son père, Ilya Tcherniak, étant chimiste, docteur ès sciences, sa mère, Pauline Chatounowski, étant écrivaine (connue sous le nom de plume de N. Vikhrovski).
En 1902, ses parents divorcèrent, et sa mère vint avec elle à Paris. Elles habitèrent dans le cinquième arrondissement, et elle alla à l'école maternelle de la rue des Feuillantines. Mais le russe était parlé à la maison. Et, chaque année, elle passait un mois avec son père, soit en Russie, soit en Suisse. Elle retourna en Russie, à Saint-Pétersbourg, avec sa mère et le nouveau mari de celle-ci, Nicolas Boretzki, étant alors éduquée en russe et en français. En 1909, Ilya Tcherniak, connaissant des difficultés en Russie du fait de ses opinions politiques, fut contraint d'émigrer à Paris, où il se remaria avec Vera Cheremetievski, Natacha vivant alors avec eux, allant à l’école communale de la rue d’Alésia, puis au lycée Fénelon, étant, grâce à la mère de Vera, initiée au piano et aux classiques français et russes, apprenant l’anglais. Son père créa une fabrique de matières colorantes à Vanves. En 1914, elle passa les vacances d’été près de Royan avec son père et sa mère qui, au début de la guerre, rentra à Saint-Pétersbourg.
«Repliée» à Montpellier, elle y passa son baccalauréat en 1917. L’année suivante, elle s’inscrivit à la faculté des lettres de Paris. En 1920, sa mère revint à Paris. En 1922, Natacha obtint une licence d’anglais, alla, au cours de l’été, à Oxford pour y étudier l’histoire, et à Berlin, pour étudier la sociologie, ce qui paracheva une

en relation