Arbitrage

611 mots 3 pages
I. Définition :

L'arbitrage est un mode alternatif de résolution des conflits, dans lequel un arbitre intervient pour prendre des décisions qui engagent les deux parties qui font appel à ses services. C'est un mode non étatique de règlement des litiges

L'arbitrage est un mode de résolution des conflits par l'intermédiaire d'un tribunal arbitral composé d'un ou plusieurs arbitres (en général trois). L'arbitre est un véritable juge dont la décision s'impose aux plaideurs. L'arbitrage permet donc de régler un litige (sans passer par les tribunaux de l'État mais par une juridiction arbitrale), en confiant le différend à un ou plusieurs particuliers choisis par les parties.

II. Le fondement de l'arbitrage :

L'arbitrage résulte d'une convention d'arbitrage, qui peut être soit une clause compromissoire, si elle est conclue avant le litige, soit un compromis si elle est conclue une fois le litige né.
La clause compromissoire est la convention par laquelle les parties à un contrat s'engagent à soumettre à l'arbitrage les litiges qui pourraient naître relativement à ce contrat.
La clause compromissoire doit, à peine de nullité, être stipulée par écrit dans la convention principale ou dans un document auquel celle-ci se réfère. Sous la même sanction, la clause compromissoire doit, soit désigner le ou les arbitres, soit prévoir les modalités de leur désignation. La désignation des arbitres est soumise au principe d'égalité des parties, qui est d'ordre public. La clause compromissoire présente une autonomie juridique par rapport au contrat dans lequel elle s'insère. Par conséquent, la nullité de la convention principale n'affecte pas la validité de la clause compromissoire.

III. Les avantages de l'arbitrage:
Confidentialité ; c'est un des avantages importants de l'arbitrage qui conduit en pratique de nombreux hommes d'affaires à le stipuler dans les contrats; néanmoins, en cas de recours devant les juridictions étatiques, la confidentialité est

en relation

  • Arbitrage
    1012 mots | 5 pages
  • arbitrage
    5424 mots | 22 pages
  • Arbitrage
    2302 mots | 10 pages
  • Arbitrage
    6639 mots | 27 pages
  • Arbitrage
    7693 mots | 31 pages
  • Arbitrage
    1173 mots | 5 pages
  • Arbitrage
    354 mots | 2 pages
  • Arbitrage
    63338 mots | 254 pages
  • arbitrage
    6531 mots | 27 pages
  • Arbitrage
    1628 mots | 7 pages