Arc Consantin

1205 mots 5 pages
0L’arc de Constantin à Rome, construit entre 312 et 315 pour célébrer la victoire de Constantin sur l’empereur Maxence à la bataille du pont Milvius, est peut-être le plus célèbre des arcs de triomphe romains. C’est le dernier grand arc de la période impériale et sa structure à trois baies est très proche de celle de l’arc de Septimius Severus sur le Forum romain construit cent ans plus tôt. Situé entre le Colisée et le Palatin, l'arc de Constantin enjambait la Via Triumphalis qu’empruntaient les empereurs victorieux pour rejoindre le Capitole.

L’arc mesure 21 mètres de haut, 25 de large et 7 de profondeur. La baie centrale est haute de 11 mètres et 6 de large, et les baies latérales mesurent 7 mètres par 4. La partie inférieure est construite en blocs de marbre et certains historiens pensent qu’elle remonte à un monument antérieur, probablement de l’époque d’Hadrien. L’attique est en brique recouvert de marbre. La corniche de l’attique est soutenue par 8 colonnes libres de style corinthien en marbre jaune de Numidie, mais l’une d’elles fut déplacée pour être utilisée à la basilique Saint-Jean-de-Latran et remplacée par une colonne en marbre blanc.
Les bas-reliefs datent de plusieurs époques. Certains proviennent de monuments des empereurs Trajan (98-117), Hadrien (117-138) ou Marc-Aurèle (161-180).
Sur l’attique, seule l’inscription principale au centre, identique des deux côtés, est contemporaine de Constantin. Elle célèbre la victoire de l’empereur sur le « tyran » (le nom de Maxence n’est pas utilisé). Elle est encore parfaitement lisible, grâce aux cavités dans le marbre qui enserraient les,
, lettres en bronze, aujourd’hui perdues, elle est traduite comme ceci «
,,
Toujours sur l’attique, de chaque coté de cette inscription, surplombant les 2 baies secondaires, se trouve une paire de panneaux de bas-reliefs (3m de haut), il y en a 8 au total. Ils proviennent d’un monument à la gloire de Marc-Aurèle après sa victoire de 176 sur les peuples germaniques

en relation