argumentation directe ou indirecte

865 mots 4 pages
Argumenter est un exercice bien plus complexe qu'il n'y parait : pour rallier son interlocuteur à sa cause il existe de multiples procédés, qui font appel tantôt à sa raison, tantôt à sa logique et s'inscrivent dans un contexte direct (le dialogue) ou indirect (par échange de missives par exemple).

La question qui se pose alors est de savoir si le style indirect est plus efficace pour offrir une réflexion sur l'Homme ?

Dans un premier temps, nous verrons que le style indirect permet de prendre davantage de recul et de globaliser la réflexion. Puis que les styles directs permettent de défendre des idées en y ajoutant une dimension affective très efficace. Enfin, nous verrons que le théâtre permet de concilier les deux dimensions.
ILe style indirect permet de prendre davantage de recul et de globaliser la réflexion
AL'argumentation indirecte permet l'adhésion lecteur

Le lecteur est friand de divertissement : lorsque cette demande est satisfaire, il est plus probable que son cerveau soit plus réceptif à un argumentaire aussi sérieux soit le sujet.

Certains thèmes étant plus délicats que d'autres, le fait d'enrober les événements dans une histoire plaisante permet de ne pas braquer le récepteur du message (Le Petit Chaperon Rouge traite du viol et tente de mettre en garde les parents).

BLe style indirect permet une réflexion globale

Le style indirect, permet de faire entrer en jeu l'imagination du lecteur et de faire un parallèle plus aisément avec ses propres expériences. Il y a un processus d'identification aux personnages fictifs qui permettent une sorte de catharsis.

Une argumentation qui se décode au second degré (Article Paix de Voltaire qui semble faire l'apologie de la Guerre). L'argumentation permet une prise de recul, une rationalisation qui rationnaliser.

L'argumentation indirecte adoucirait donc les mœurs et permettrait de faire passer des messages de manière détournée en offrant un divertissement au lecteur.

en relation

  • Argumentation directe/indirecte
    1414 mots | 6 pages
  • Argumentation directe ou indirecte?
    1460 mots | 6 pages
  • Argumentation directe et indirecte
    1176 mots | 5 pages
  • Argumentation directe ou indirecte
    6858 mots | 28 pages
  • argumentation directe et indirecte
    460 mots | 2 pages
  • argumentation directe et indirecte
    780 mots | 4 pages
  • Argumentation direct/indirect
    777 mots | 4 pages
  • Argumentation directe ou indirecte ?
    1233 mots | 5 pages
  • Argumentation direct indirect
    299 mots | 2 pages
  • Argumentation directe/indirecte
    721 mots | 3 pages