Argumentation indirecte

1130 mots 5 pages
Quels sont les intérêts de l’argumentation indirecte ?

L’argumentation indirecte a été utilisée au temps du classicisme jusqu’au temps des lumières par des écrivains, dans des contes, fables et autres textes philosophiques. On peut alors se demander : Quels étaient les intérêts de cette argumentation indirecte ? Ou plutôt, pourquoi s’exprimer par le biais de phrases que le lecteur doit interpréter lui-même pour y trouver le message caché ? Cette méthode littéraire peut se justifier par le fait que les auteurs étaient soumis à cette forme de récits imagés, à cause de l’oppression politique et du contexte historique. Ou alors, juste parce qu’ils la trouvaient plus appropriée ou plus efficace. On en viendra, alors à s’interroger sur les avantages de l’argumentation indirecte. On peut aussi approfondir sur les qualités littéraires et philosophiques pour l’auteur, ainsi que pour le lecteur.

En premier lieu, certain contextes historique obligeaient les auteurs à dissimuler leurs pensées par des propos codés ou imagés. L’argumentation indirecte lui permet de faire des détours pour éviter d’évoquer pleinement la ou les problématiques. On peut mentionner le fait que sous certaines monarchies, telle que la monarchie absolue, les critiques visant le régime politique ou autres injures sociales, étaient interdites : la censure. Pour pouvoir mettre leurs textes à la disposition du peuple, les auteurs devaient écrire de façon indirecte. La Fontaine, par exemple, auteur célèbre pour ces apologues, ou plutôt, ces fables, a utilisé ce genre littéraire pour critiquer des personnes de la cour par des personnifications ou des prosopopées (dans Les Fables, en 1668). Mais elle ne permet pas seulement d’éviter la censure, elle permet aussi de critiquer plus librement. Exprimer plus facilement leurs pensées, par un point de vue différent, voire étranger, de la population française. Ce qui permet plus d’indulgence de la part de la cour. Par

en relation

  • Argumentation indirecte
    577 mots | 3 pages
  • Argumentation indirecte
    830 mots | 4 pages
  • Argumentation indirecte
    405 mots | 2 pages
  • Argumentation directe/indirecte
    1414 mots | 6 pages
  • Argumentation directe ou indirecte?
    1460 mots | 6 pages
  • francais argumentation indirecte
    546 mots | 3 pages
  • Argumentation directe et indirecte
    1176 mots | 5 pages
  • Argumentation directe ou indirecte
    6858 mots | 28 pages
  • argumentation directe et indirecte
    780 mots | 4 pages
  • Dissertation argumentation indirecte
    709 mots | 3 pages