Argumentation

Pages: 32 (7788 mots) Publié le: 6 janvier 2011
L'argumentation entre discours et interaction

1.Préambule : Les discours sur l'argumentation comme objets de l'analyse de discours

De même qu'il est recommandé à un cuisinier de goûter à sa propre soupe, il est intéressant de regarder comment argumentent les théoriciens de l'argumentation : Médecin, guéris-toi toi-même… La question évoquée dans ce préambule porte sur une variante : dansquelles conditions s'intéresse-t-on aux pratiques argumentatives pour produire des théories de l'argumentation ?
Ces théories sont aussi des pratiques discursives, et, en tant que telles, justiciables des méthodes de l'analyse de discours. Sous une de ses définitions principales, l'analyse de discours a pour objet les “conditions de production” des discours, cette redoutable expression renvoyant aupositionnement d'une parole dans le champ des genres, et, plus généralement, à son positionnement socio-politique et historique. Simplifiée, la question qui nous concerne est la suivante : comment se fait-il qu'on parle de l'argumentation à certaines époques, qu'on cesse d'en parler, et qu'on recommence ? Cette problématique est dissimulée sous des slogans comme ceux qui touchent aux“disparitions” et aux “renaissances” des études d'argumentation — slogans qui, par parenthèse, constituent sans doute le niveau zéro de l'analyse de discours. En France, trois moments seraient à observer dans les développements contemporains des réflexions théoriques sur l'argumentation.
• La fin du 19e siècle, où l'argumentation, liée à la rhétorique, a été non pas oubliée mais délégitimée par le discoursscientifique de l'époque.
• Autour de la seconde guerre mondiale, où l'attention s'est portée sur la propagande et les “discours totalitaires”.[1] La réflexion sur l'argumentation, celle de Toulmin comme celle de Perelman et Olbrechts-Tyteca s'est construite dans ce cadre. Pour reprendre les termes de Tchakotine (p. 152), il s'agit alors d'opposer à la « senso-propagande », une « ratio-propagande »,l'argumentation.
• Troisième moment, notre époque elle-même. Pourquoi reparle-t-on d'argumentation en France, maintenant, dans quel contexte cette préoccupation resurgit-elle ? Perelman & Olbrechts-Tyteca ont été peu pratiqués dans les années 60-70 ; ils reviennent en force dans les années 80. Est-ce parce qu'on les avait “oubliés” et que maintenant on a décidé de se souvenir d'eux ? Ou simplementparce que le discours sur l'argumentation entretient un rapport spécial avec l'idéologie de son époque, et lequel ? (le mot idéologie n'a ici aucune orientation négative). On n'a pas actuellement de réponse à cette question, mais elle est présente dans notre horizon de recherche en argumentation.

2. Domaines et approches

Quoi qu'il en soit des conditions de production des discours surl'argumentation, il faut prendre acte d'un fait : en France, elles semblent actuellement extrêmement favorables. Les recherches dans ce domaine se développent dans des champs disciplinaires les plus divers : les travaux récents touchent à la linguistique (linguistique de la langue, de l'énonciation, des interactions), mais aussi à ces champs traditionnellement liés à l'argumentation que sont la logiquela rhétorique et à la dialectique, le droit et la philosophie du langage et du dialogue ; mais aussi la sociologie et la psychologie, comme les sciences politiques, les sciences de la communication et de la cognition… ; et il ne faudrait certainement pas oublier les travaux en didactique de l'argumentation. On se doute que, sur une telle gamme de travaux, on trouvera argumentation etargumentation ; ces différents domaines n'ont pas forcément la même définition de l'argumentation et les mêmes méthodes de travail. L'accord semble du moins se maintenir sur un point, depuis la plus haute antiquité jusqu'à nos jours : la limite du concept d'argumentation est atteinte seulement lorsqu'on sort des pratiques langagières : hypnotiser n'est pas argumenter.

Au-delà de cet accord minimal,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • argumentation
  • argumentation
  • Argumentation
  • argumentation
  • Argumentation
  • argumentation
  • Argumentation
  • Argumentation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !