Argumentation

Pages: 7 (1565 mots) Publié le: 14 novembre 2012
L’argumentation

Plan de l’exposé

I- Définition

II- Les principaux types d’argumentations
1) Les formes de raisonnements
1-1) La logique
1-2) La déduction
1-3) L’induction
1-4) Le raisonnement causual
1-5) L’absurde
2) Les arguments s’appuyant sur l’expérience et la culture :
2-1) L’argument d’autorité
2-2) La référence àl’opinion commune 
3) Les types d’arguments
3-1) L’argument ad-hominem
3-2) L’argument par analogie
3-3) L’argument par le bon sens
3-4) L’argument par l’exemple
3-5) L’argument par les valeurs
3-6) L’argument historique, scientifique …

III- Dans le discours oral :

IV- Les erreurs de l’argumentation :
1) Le sophisme
2) Le paralogisme3) La pétition de principe
V- Argumentation et manipulation

VI- Conclusion
I- Définition
L’homme pratique l’argumentation dès qu’il communique, et plus encore s’il cherche à faire partager ses opinions, ses croyances, ses valeurs. L’argumentation appartient donc à la famille des actions humaines qui ont pour objectif de convaincre.
Argumenter :
C’est mettreen œuvre un raisonnement logique, dans une situation de communication précise, avec une intention claire et admise.
* C’est raisonner, proposer une opinion à d’autres en leur donnant de bonnes raisons d’y adhérer.
* N’est pas convaincre à tout prix ; l’argumentation se distingue ainsi de la manipulation et de la persuasion.
Le processus d’argumentation comprend :
* L’orateur, celuiqui argumente.
* L’argument, défendu par l’orateur, est l’opinion mise en forme pour convaincre.
* L’auditoire que l’orateur veut convaincre d’adhérer à l’opinion qu’il lui propose.

II- Les principaux types d’argumentations :
1) Les formes de raisonnements :

1-1) La logique :
Les raisonnements s’appuyant sur des raisonnements mathématiques: 
a) le principed’identité : A = A ; ex : les affaires sont les affaires ;
b) La transitivité : ex. : les amis de mes amis sont mes amis ;
c) L’argument de la division qui consiste à réfuter une idée en montrant que chacune des parties qui la composent est fausse ou démontrer une idée en montrant que chacune des parties qui la composent est vraie.

1-2) La déduction :
C’est un raisonnement quiconsiste à tirer des proposition particulières d’une idée ou d’une hypothèse générale.
* Ex. : l’école est le lieu éducatif par excellence (idée générale) ; il est donc recommander aux enfants de la fréquenter assidûment (proposition particulière).

1-3) L’induction :
C’est l’opération mentale qui consiste à partir des faits particuliers pour remonter à la loi générale ;
* Ex. :L’école dispense des connaissances variées (fait particulier) ; elle apprend à penser (fait particulier) ; elle est donc le lieu éducatif par excellence. (conclusion générale).

1-4) Le raisonnement causual
Quand un homme décide soudain que rien ne remplace l'élégance d'un costume, on peut être certain qu'il vient de découvrir le charme de la pure laine vierge. (publicité)Le principe de cette argumentation est que tout fait a une cause et produit des effets. Entre les faits s'établissent donc des relations de condition à conséquence, de moyen à fin, de cause à effet.
On distingue parfois le raisonnement causal proprement dit (une cause produit un effet précis), du raisonnement structural où l'on analyse un ensemble de rapports complexes danslesquels les éléments sont réciproques.
Bien établie, cette argumentation est très puissante. (structure logique)
* Développement : Montrer que tel effet doit avoir telle cause et non telle autre.
* Réfutation : Montrer que les causes ne sont pas suffisantes, prouver qu'un même effet peut avoir plusieurs causes, prouver que l'effet est mal décrit, le décrire autrement de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • argumentation
  • argumentation
  • argumentation
  • Argumentation
  • argumentation
  • Argumentation
  • Argumentation
  • Argumentation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !