Argumenter sur la liberté - écriture d'invention

1013 mots 5 pages
Professeur Maheu Paris, le 21 septembre 1976
** rue *********
75***, Paris
France
Monsieur,
À la suite de notre entretien sur les évolutions de la société française, je vous écris pour clarifier et compléter ma pensée. Il me semble en effet nécessaire de préciser certains points pour mieux vous faire comprendre comment j’ai pu parvenir, moi, arrière-petit-fils et petit-fils de mineurs de fond, à devenir professeur en médecine.
Même si l’expression paraît quelque peu galvaudée de nos jours, je soutiens que j’ai bénéficié de ce que vos collègues appellent l’« ascenseur social ». Je ne vois pas d’expression plus appropriée pour désigner le passage, en l’espace de trois générations, de l’obscurité de la mine à la clarté des amphithéâtres. Cette opposition résume clairement le chemin parcouru par notre société grâce à l’éducation et à l’instruction. Moi-même je rends grâce à mes maîtres, qui m’ont permis de devenir médecin et de me dire que mes arrière-grands-parents seraient fiers de moi.
Mon grand-père Henri1, le petit-fils de celui que tout le coron appelait le père Bonnemort1, me recommandait sans cesse de respecter « monsieur l’instituteur » car c’était grâce à lui que j’allais pouvoir « devenir quelqu’un ». Conseil qu’il répétait aussi à mon père, lequel réussit finalement à entrer dans ce qu’on appelait à l’époque « l’école normale d’instituteurs » en suivant des cours du soir. Mon grand-père, mineur de fond mort en 1935, n’était pas allé à l’école, mais sa conviction que l’instruction nous permettrait à nous, les Maheu, de pouvoir respirer à l’air libre sans avoir les poumons encrassés par la houille, n’est pas morte avec lui. Sur ses conseils, mon père1, persuadé que l’ignorance maintenait les mineurs dans la servitude, a rejoint les rangs des « hussards noirs de la République », ces instituteurs tout de noir vêtus dont la mission était d’instruire la population française ; lui aussi a toujours insisté pour que je devienne « quelqu’un ». Il me

en relation

  • L'écriture d'invention au lycée
    1033 mots | 5 pages
  • L'écriture d'invention sans visée argumentative
    2117 mots | 9 pages
  • Ecriture_d_invention
    2115 mots | 9 pages
  • 314120 001 C
    7209 mots | 29 pages
  • Ici c'est paris
    17329 mots | 70 pages
  • Sujet d'invention
    6520 mots | 27 pages
  • Liste des sujets de dissertation et d'écriture d'invention sur l'argumentation tombés depuis dix ans
    1011 mots | 5 pages
  • Sujet Prague
    2569 mots | 11 pages
  • 9782210441149_francais2e_ldp_duProgrammeauManuel
    5344 mots | 22 pages
  • Limeeli
    5216 mots | 21 pages