Aristote - contre l’hedonisme de l’amusement.

Pages: 4 (904 mots) Publié le: 18 novembre 2010
« Le bonheur ne consiste pas dans l’amusement ; il serait absurde que l’amusement fût le but de la vie ; il serait absurde de travailler durant toute sa vie et de souffrir rien qu’en vue de s’amuser.On peut dire, en effet, de toutes les choses du monde, qu’on ne les désire jamais que pour une autre chose, excepté toutefois le bonheur ; car c’est lui qui est le but. Mais s’appliquer et se donnerde la peine, encore une fois, uniquement pour arriver à s’amuser, cela paraît aussi par trop insensé et par trop puéril. Selon Anacharsis, il faut s’amuser pour s’appliquer ensuite sérieusement, et ila entièrement raison. L’amusement est une sorte de repos ; et comme on ne saurait travailler sans relâche, le repos est un besoin. Mais le repos n’est certes pas le but de la vie ; car il n’a jamaislieu qu’en vue de l’acte qu’on veut accomplir plus tard. La vie heureuse est la vie conforme à la vertu ; et cette vie est sérieuse et appliquée ; elle ne se compose pas de vains amusements. Leschoses sérieuses paraissent en général fort au-dessus des plaisanteries et des badinages ; et l’acte de la partie la meilleure de nous, ou de l’homme le meilleur, passe toujours aussi pour l’acte le plussérieux. Or, l’acte du meilleur vaut mieux aussi par cela même ; et il donne plus de bonheur. », Aristote.

Explication :

Aristote s’oppose à une conception hédoniste du bonheur. L’hédonisme voitdans l’obtention des plaisirs la réalisation du bonheur. Ici Aristote s’oppose à une conception hédoniste courante selon laquelle le bonheur consisterait dans l’amusement. Selon lui une telleconception est absurde au regard de la vie de la plupart des gens y compris de ceux qui tiennent souvent un tel discours. L’amusement semble en effet bien épisodique dans la plupart des vies humaines adultes.Si on pense qu’il faut se dédouaner du travail pour ensuite s’amuser alors la majeure partie de notre vie sera malheureuse. On ne peut pas sérieusement par exemple envisager de peiner au travail en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Aristote
  • Le bonheur et l'amusement
  • Aristote
  • Aristote
  • Aristote
  • Aristote
  • aristote
  • Aristote

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !