Aristote

306 mots 2 pages
ARISTOTE (début)

La théorie de Platon sur les formes intelligibles est contre intuitive, dans la vie quotidienne on fait confiance à nos sens et ça marche. Donc n'y a t-il pas de moyens d'analyser les sens pour peser le pour du contre et ainsi faire confiance à nos sens ?

I. La Philosophie d'Aristote : le problème de la connaissance

La connaissance pour Aristote s'obtient par l'expérience (inverse de Platon), la mémoire et la communication.

L'expérience permet de prévenir par probabilité (différent du hasard). C'est une multiplication des sensations.

L'art est la généralisation de la généralisation. En effet, l'expérience prédit un principe de généralité sur un seul objet. L'art c'est plus global. (ex : au fil des saisons on s'aperçoit que certains arbres donnent de bons fruits : expérience. On comprend ce mécanisme pour savoir quels arbres font de bons fruits : l'art).
L'art est la connaissance de la cause. Et quand on connaît la cause, on sait extraire la structure formelle pour enseigner à d'autres. Donc l'art enseigne.

Ainsi pour atteindre la sagesse, il faut commencer par l'expérience pour passer par la généralisation (de l'individuel à l'universel) ou passer du constat à la cause (par l'art).
Ainsi cela amène à la maîtrise et à la prédiction.

II. Dieu

Il y a 4 causes chez Aristote : cause matérielle , formelle, efficiente, finale

Prenons une statue : cause matérielle : pierre formelle : silhouette efficiente : outils finale : le but du sculpteur

Il y a deux mondes pour Aristote :
Supra-lunaire : monde parfait de fixité
Sublunaire : monde constitué de matière, imparfait car relatif.

Dieu : premier moteur immobile.

Il est la perfection et tout les objets sublunaires tendant à s'améliorer et à devenir comme le Dieu immobile, éternel, immuable. Pour cela, ils se mettent en mouvement pour changer d'état. Donc dieu est un moteur car il fait bouger les choses mais immobile car il les

en relation

  • Aristote
    1765 mots | 8 pages
  • Aristote
    2580 mots | 11 pages
  • aristote
    7595 mots | 31 pages
  • Aristote
    514 mots | 3 pages
  • Aristote
    32045 mots | 129 pages
  • Aristote
    2566 mots | 11 pages
  • Aristote
    1524 mots | 7 pages
  • Aristote
    1738 mots | 7 pages
  • Aristote
    15428 mots | 62 pages
  • Aristote
    1540 mots | 7 pages