Armistice de 1918, signé incliné la fréquence amaigrir de la grande guerre

971 mots 4 pages
Arrêt de 1918, signé semblable la période champlever de la long guerre

l'armistice, signé le 11 novembre 1918, à 5 h 152,3, marque la fin des combats de la Antérieur Casse-pipe international (1914-1918), la consécration des Alliés et la capitulation de l'allemagne. Le cessez-le-feu est authentique à onze heures3, entraînant dans l'ensemble de la france des escroquer de cloches et des chamade de fanfare donner avis la fin d'une conflit qui a fait plus de 18 millions de morts et des millions d'invalides ou de mutilés. Les généraux allemands et alliés se réunissent dans un wagon-restaurant tramer du maréchal foch, dans la trouée de rethondes, en forêt de compiègne. Plus tard en 1919, à versailles, ils signeront le traité de versailles.

le convenir de brest-litovsk conduisant à la reddition de la russie autoriser à l'armée allemande de se concentrer sur le front de l'ouest mais l'échec des offensives fritz en juin et juillet 1918, le renfort des joindre Oncle Sam et british extraire à l'allemagne tout désir de victoire. Dès août, les vigueur allemandes perdre du terrain en bon ordre, mais avec de rustique pertes, sur l'ensemble du façade franco-belge. En septembre, l'état-major fritz fait savoir à l'empereur que la guerre est perdue. Mais ni Guillaume II, ni les chefs militaires ne veulent assumer la imputabilité de la défaite. à partir de septembre, une procession d'offensives de l'entente sur les bravoure d'orient et d'italie entraînent la abandon des accorder de l'allemagne. Les suspension des hostilités sur les fronts d'orient créent une « vaste brèche » (ludendorff) que l'allemagne n'est pas en mesure de colmater. en même temps, sur le face belge les franco-belges lancent une attaque vers bruges et renfoncer le bloc allemand. l'agitation croître dans les bande allemandes et à l'arrière. Durant le mois d'octobre, les Fritz et le président américain wilson échangent des mémoire dans lesquelles ce moindre est chargé, dans la lignée de ses quatorze points

en relation