Arrét perreux

324 mots 2 pages
« Les Verts : du groupe d’intérêt au parti politique »

l Introduction :

· Un groupe d’intérêt est une structure organisée qui au seins d’un système politique donné défend collectivement un intérêt spécifique et notamment au près des pouvoirs publiques sur lequel le groupe peut chercher a exercer de l’influence . · Un parti politique a lui pour but la conquête du pouvoir par tous moyens( comme des alliances ) . Il veut gouverner . è Problématique : comment au fil du temps les verts ont-ils muté en parti politique , comment sont-ils devenus des politiciens cherchant le pouvoir pour faire vivre leurs idées ?

l Plan :

I ] - Emergence des verts en tant que groupe d’intérêt

A - Naissance d’une conscience collective pour l’environnement.

B - Union des différentes associations écologiques dans un mouvement unique « les verts » en 1984.

C - Limites de ce groupe d’intérêt dans le jeux politique.

II] - Une Mutation en parti politique .

A - Alliance des verts avec le parti socialiste en 1994 pour la conquête du pouvoir : naissance d’un parti politique.

B - Les verts : une figure emblématique de la politique nationale.

C - Vers une force européenne et altermondialiste pour résoudre les problèmes environnementaux au niveau de la planète.

l Conclusion : Malgré la montée en puissance de la conscience écologiques, les partis revendiquant cette idéologie ont du mal à s’unir.

____________________________________________________________

_________________________________

l Bibliographie :

- Jacqueline MORAND-DEVILLER, L’environnement et le Droit
Collection Politiques locales
Édition LGDJ

- Jacqueline MORAND-DEVILLER, Le Droit de l’environnement
Collection Que Sais-je ?
Édition PUF

- Yves PETIT, Droit et Politiques de l’environnement
Collection Les Notices
Édition Documentation française

- Presse écrite quotidienne Le Monde Le Figaro Le parisien France soir

en relation

  • Arrêt perreux
    2004 mots | 9 pages
  • Arrêt perreux
    372 mots | 2 pages
  • Arret perreux
    2789 mots | 12 pages
  • Arrêt perreux
    4181 mots | 17 pages
  • Arrêt perreux
    3740 mots | 15 pages
  • Arret perreux
    15319 mots | 62 pages
  • Droit arrêt perreux
    4285 mots | 18 pages
  • Droit administratif, Arrêt Perreux Commenté
    2933 mots | 12 pages
  • Arret du 30 octobre 2010 mme perreux
    5952 mots | 24 pages
  • Arrêt Pereux
    1407 mots | 6 pages