Arret n°1:29 juin 2001

824 mots 4 pages
Les degrés d’initiation

-------------------------------------------------
L'initiation en Franc-Maçonnerie [modifier]
En Franc-maçonnerie, un grade, parfois appelé Degré par extension du mot désignant le niveau rituélique d'une tenue à celui des participants qui y sont admis, est conféré à un frère ou à une sœur par des maçons de sa Loge possédant eux-mêmes ce grade. Cette cérémonie se tient au degré du grade conféré. Le mot initiation est réservé à la première cérémonie, elle-même précédée d'un minutieux processus d'enquête, celle qui fait passer la personne candidate du statut de profane à celui du premier grade : Apprenti. Une partie de l'initiation maçonnique se déroule dans le cabinet de réflexion.
Le grade maçonnique détenu par un maçon est une balise qui indique le chemin parcouru dans sa progression initiatique, chemin prouvé par des travaux présentés au sein de sa Loge et par un vote de la Loge. Il n'est surtout pas le label d'une qualité humaine qui serait prétendument supérieure. Les maçons sont censés se considérer comme des apprentis permanents, des cherchants, c'est-à-dire comme des hommes ou des femmes animés du désir de perfectionnement. Selon les rites maçonniques, il existe différentes échelles de grades dans la progression d'un maçon.
Le but de linitiation maçonnique, conféré au premier degré, est de provoquer une radicale et fondamentale modification de notre pensée et de notre être, de notre manière de penser et de notre manière de vivre. Il s’agit, comme le disent nos rituels, « de passer des ténèbres à la lumière » et, par cette lumière qui nous illumine, de changer notre être et notre vie, de passer du chaos à l'ordre, la devise ORDO AB CHAO que l'on retrouve dans bien d'autres grades est toujours d'actualité. En effet, la finalité de l’initiation n’est pas seulement « théorique », mais pratique, disons « éthique ». Il ne s’agit pas seulement d’aller vers la lumière et de se reposer dans une vaine et stérile contemplation, mais par

en relation

  • Udihzdrszu
    56437 mots | 226 pages
  • L'Environnement et Les lois
    844 mots | 4 pages
  • Commentaire d'arrêt de l'arrêt cour administrative d'appel de nancy, 29 juillet 2003, mlle vincent
    2641 mots | 11 pages
  • Fiche d'arrêt sur la personnalité juridique du foetus
    1465 mots | 6 pages
  • Assurance
    6663 mots | 27 pages
  • Comment présenter une bibliographie
    1166 mots | 5 pages
  • LeMe
    4392 mots | 18 pages
  • Commentaire arrêt cour de cassation, ass.plénière, 29 juin 2001.
    1968 mots | 8 pages
  • Commentaire d'arrêt CJUE VG WORT 27 juin 2013
    2359 mots | 10 pages
  • Le sujet de droit
    2217 mots | 9 pages