ARSI THEORIES INFIRMIERES 1

4747 mots 19 pages
I.D.E. * SPECIALISEE’EN
SOINS INFIRMIERS-AU BLOC OPÉRATOIRE
CADRE INFIRMIER, @X SURVEILLANTE CHEF.DE
PLATEAU TECHNIQUE
RESPONSABLEDUDEPARTEMENTRECHERCI-IEETDÉVELOPPT‘MENTDEL’ASSURANCE
AU SEIN DE L’ASSEHA
ETUDIANTE z= ANNÉE M.S.T.S.S.*
AU DEIS* (I.I.SFCS*) A LYON

LA THÉORIE EN SOINS INFIRMIERS
INTRQDUCTION

à leurs propres besoins. >>En 1961, V. Hendcrson* formule une définition qui sera internationalement admise :

Est-il encore besoin, aujourd’hui, de kléchir et

« Les soins infirmiers ont pour objectif d’assister de manière individualisée les personnes malades et en santé et de promouvoir des actions contribuant au maintien en santé ou au retour de la santé, d’assister les mourants ct leur permettre de mourir dans la paix et la dignité, d’assister tous ceux qui n’ont plus la force, ou n’ont pas Ics connaissances pour rester ou IccouvIeI la,santé seuls. »La même année, une autre définition (Orlando) évoquait les notions de conflit mental, physique, social et psycho culturel pour les patients.
En 1978,C. FAGIN* rajouteauxdéfinitionsprécédentes la notion de réhabilitation et de restauration de la santé.
C’est la définition de M. ROGERS** en 1970 qui a retenu toute mon attention. En effet, elle décrit les soins infirmiers comme étant : « à la fois un art ct une science reposant sur une base de connaissances uniques nées de l’analyse logique et de la recherche scientifique, capables d’être transformées en
« pratique infirmière ». »
Elle introduit officiellement une approche scientifique des problèmes de santé et une méthodologie.

d’écrire à,propos des théories de soins infirmiers?
Mon expérience professionnelle et l’analyse de ma pratique, comparée à celle des collègues partageant avec moi les enseignements reçus dans le cadre de la M.S.T.S.S. d’une part, et de nombreux voyages professionnels aux Etats-Unis, Canada~er GrandeBretagne d’autre part, m’ont amené à réfl+hir sur deux questions :
- Peut-on soigner sans faire référence à un Fadre théorique ?
- Quelle est

en relation