Arthur rimbaud

560 mots 3 pages
Arthur Rimbaud

-1854: Naissance, le 20 Octobre, d’Arthur Rimbaud à Charleville. Son père, Fréderic Rimbaud est militaire et sa mère, Vitalie Cuif, la fille de propriétaires ruraux. Arthur Rimbaud a un frère, Frédéric et aura deux sœurs Vitalie (1858) et Isabelle (1860) .
-1861: Séparation des parents d'Arthur Rimbaud
-1865: A partir de Pâques, Arthur Rimbaud est admis au Collège municipal de Charleville. Il est brillant, premier en latin et en français, et s’éveille à la poésie . Il rêve déjà d’être publié.
-1868: Il écrit les poèmes qui composeront les Etrennes des Orphelins.
-1870: En janvier, Georges Izambard entre comme professeur au Collège de Charleville. Il aura une influence libératrice sur le jeune élève. En mai, Rimbaud adresse des poèmes à Théodore de Banville.
Le 29 Août, en pleine guerre entre la France et la Prusse, Rimbaud fait sa première fugue. Il est arrêté à Paris le 31 août, conduit au dépôt, puis à la prison de Mazas. Il est enfin libéré le 4 septembre.
Le 7 Octobre, deuxième fugue qui le mène à Bruxelles puis à Douai. Il complète un ensemble de textes qui aura pour nom Le cahier de Douai.
-1871: Arthur Rimbaud prend parti pour les Insurgés parisiens. Il adresse à Georges Izambard et Paul Demeny ses fameuses lettres du voyant, très marquées par cette épisode historique.
Fin Septembre 1871, il s’installe dans le cercle familial de Verlaine.
-1872: Début 1872, Verlaine est devenu son compagnon . Ils mènent une vie d’errance entre la France, l’Angleterre et la Belgique.
-1873: De janvier au début d'avril, puis du 27 mai au 3 juillet, Rimbaud et Verlaine sont à Londres. Le 3 juillet, ils se querellent et se quittent. Le 8 juillet, les deux poètes sont à Bruxelles et, le 10 juillet, Verlaine blesse son ami d'un coup de révolver. Cela lui vaudra deux ans de prison.
De retour à Roche, Rimbaud termine « Une saison en enfer » qui sera imprimé en Belgique en Octobre 1873, seul livre à être publié de son vivant. Une page est tournée.

en relation

  • Arthur rimbaud
    1230 mots | 5 pages
  • Arthur rimbaud
    523 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    561 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    2835 mots | 12 pages
  • Arthur rimbaud
    674 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    509 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    748 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    4992 mots | 20 pages
  • Arthur Rimbaud
    1079 mots | 5 pages
  • Arthur rimbaud
    663 mots | 3 pages