Arthur rimbaud

558 mots 3 pages
Arthur Rimbaud est un poète français né le 20 octobre 1854 à Charleville, dans les Ardennes. Son père, Frédéric Rimbaud, capitaine d’infanterie en garnison à Mézières, abandonne sa famille alors que Rimbaud n’a que sept ans. Sa mère se montre après cela particulièrement sévère avec ses enfants, soucieuse d’éducation et de distinction. Rimbaud garde de cette enfance un souvenir indélébile. Il surnomme en effet sa mère « maman-fléau », mais c’est bel et bien vers elle et sa sœur cadette Isabelle qu’il se tourne lorsqu’il se trouve confronté aux difficultés de l’existence. Élève brillant et poète précoce, il excelle en composition, latines ou françaises. C’est d’ailleurs dans ce contexte familial difficile qu’il compose ses premiers vers, et notamment Les Poètes de Sept Ans. Arthur Rimbaud ne se plaît pas à Charleville. Il fugue à plusieurs reprises vers Paris. Entre 1870 et 1871, la guerre déclarée contre la Prusse empêche Rimbaud de retourner au lycée. Il compose alors Le Mal, sonnet où transparaît son refus de combattre pour la France du Second Empire. Toutefois, suite à la déclaration de la République, Rimbaud considère la Prusse comme une menace faite au nouveau régime et écrit Le Dormeur du Val, poème d’exaltation du soldat républicain. En mai 1871, Rimbaud revendique son indépendance poétique dans sa lettre du « voyant », rejetant ses œuvres les plus anciennes, particulièrement proches du Parnasse. Les compositions de Rimbaud se révèlent de plus en plus satiriques, comme par exemple L’orgie Parisienne ou Les Pauvres à l’Église. En septembre 1871, il est convié au dîner des Vilains Bonshommes où il rencontre ses contemporains les plus célèbres, parmi lesquels siège Paul Verlaine. Rimbaud atteint alors sa maturité poétique et compose Les Premières Communions et Le Bateau Ivre. Il se montre toujours plus provocateur à l’égard de la société parisienne excédée, si bien que Verlaine le pousse, à regret, à quitter

en relation

  • Arthur rimbaud
    1230 mots | 5 pages
  • Arthur rimbaud
    523 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    561 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    2835 mots | 12 pages
  • Arthur rimbaud
    748 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    560 mots | 3 pages
  • Arthur Rimbaud
    1079 mots | 5 pages
  • Arthur rimbaud
    257 mots | 2 pages
  • Arthur rimbaud
    509 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    723 mots | 3 pages