Arthur rimbaud

509 mots 3 pages
Biographie :
Né à Charleville en 1854 et mort à Marseille en 1891.
Son père était capitaine d´infanterie, il a participé à la campagne d´Algérie, et grâce à elle il a été récompensé de la Légion d´honneur. A l´âge de 7 ans, son père les abandonne. Sa mère était une rigide et soucieuse d´éducation et de respectabilité, mène une vie misérable avec ses 5 enfants à Charleville.
Arthur poursuit ses études à l´institution Rossat et plus tard au collège. Il était un élève brillant qui collectionnait tous les prix d´excellence (il rédige avec virtuosité e latin des poèmes, des élégies, des dialogues). En juillet 1869 il participe aux épreuves du Concours académique de composition latine qu´il remporte facilement. Un an plus tard il se lie d´amitié avec son jeune professeur de rhétorique qui lui encourage et écrit ses premiers vers.
Il voulait devenir journaliste (15 ans) à Paris, alors il fuit, mais il était rapporté. Ce n´était que son première fugue. Il refuse de retourner au lycée et se révolte (boit de l´absinthe). Il fuit à Paris et cette fois y reste un peu plus longtemps. Sa poésie se radicalise et devient plus critique. Il a critiqué surtout la poésie romantique et des Parnassiens (école poétique, qui s´oppose de la poésie romantique – poésie savante et impersonnelle). Il devient un ami de Verlaine et est logé chez lui. En 1872 il revient de nouveau à Charleville et finalement quitte Paris en compagnie de Verlaine avec qui commence une liaison amoureuse pendant leur séjour à Londres et Bruxelles. En 1873 ils se séparent. Rimbaud rejoint donc la ferme familiale de Roche (ou il écrit Une saison en enfer – autobiographie spirituelle).
Régulièrement aphasique… Rimbaud fait part au lecteur de ses échecs. A l´âge de 21 ans il abandonne de la littérature pour vivre l´aventure et voyage à travers toute l´Europe. Il a travaillé comme un simple ouvrier, comme un comptoir commercial et commerçant plus tard.
En 1891 il se fait rapatrier, une tumeur au genou droit

en relation

  • Arthur rimbaud
    1230 mots | 5 pages
  • Arthur rimbaud
    523 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    561 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    2835 mots | 12 pages
  • Arthur rimbaud
    748 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    560 mots | 3 pages
  • Arthur Rimbaud
    1079 mots | 5 pages
  • Arthur rimbaud
    257 mots | 2 pages
  • Arthur rimbaud
    723 mots | 3 pages
  • Arthur rimbaud
    304 mots | 2 pages