Arthur young visite bordeaux 1787

Pages: 12 (2951 mots) Publié le: 17 février 2011
Victor Hugo dit de Bordeaux, dans son Voyage aux Pyrénées « prenez Versailles et mêlez-y Anvers, vous avez Bordeaux ».
Le texte étudié ici est un extrait de Voyage en France 1787, 1788 et 1789, parut en 1792, et écrit par l’agriculteur et agronome Britannique Arthur Young (1741 à 1820).
L’auteur est issue d’un milieu social aisé, ce qui lui permet en 1767 de débuter ses pérégrinationseuropéennes. Voyages qui ont pour but la découverte des différentes pratiques agricoles. Il entame son périple en sillonnant le nord de l’Angleterre, puis l’Irlande, et enfin la France.
C’est au XVIII° siècle que Bordeaux et son port connaissent un formidable essor. Grace à ses privilèges, mais aussi pour des raisons historiques (ancienne possession anglaise), la ville devient rapidement le plus importantport de commerce français. En effet Bordeaux ne cesse d’accroitre sa part dans le commerce colonial français, pour devenir dans la deuxième moitié du XVIII° siècle, le moteur de ce commerce. Du port situé à 100 Km à l’intérieur des terres, partent des produits manufacturés, des vivres, et des esclaves à destination des colonies antillaises, qui en retour lui vendent des produits coloniaux commele sucre ou le café. Mais Bordeaux fait aussi commerce avec le nord de l’Europe en réexportant les produits venue des colonies ainsi que le vin produit localement. La cité est alors ce que l’on peut appeler une ville entrepôts ou les marchandises ne font que transiter avant d’être rediriger.
Le passage à analyser, traite pour sa part du vaste mouvement de rénovation que connait la ville au courdu XVIII° siècle, mais aussi des liens de causalités entre prospérité du commerce et embellissement de celle-ci. Il y est également question des mœurs des habitants de la ville.
De fait comme Arthur Young nous nous attacherons à démontrer qu’elles sont les conséquences de la prospérité du port sur la vie de la cité ?
Nous partirons de l’architecture, en prenant soin d’exposer les principauxbouleversements que connait la ville, avant de se pencher sur le commerce avec les colonies et l’Europe du nord, et sur les répercutions que celui-ci a sur l’activité local. Enfin nous aborderons le thème des mœurs, et en particulier au travers de la communauté de marchands.
Dès le début du XVIII° siècle, la ville se transforme, et se débarrasse de ses murailles médiévales pour se pourvoir d’unearchitecture plus « moderne ». On assiste alors à de vaste projet de rénovation, mais aussi à l’apparition de nouveaux quartiers.
Tout au long du XVIII° siècle, il y eu à Bordeaux un développement urbain contrôlé par le roi, par le biais de ses intendants. Ainsi la façade des quais dont l’auteur fait mention à la ligne 5, date de l’intendance de Tourny (1743 – 1757). Young souligne que s’est un quaisale, encombré, boueux, et surtout non pavés, à ce sujet Paul Butel nous apprend que la seul partie pavé fut construite devant la Place Royale et n’avait aucun but commercial (cf. ligne 7 à 12), et que par conséquent il n’est pas à la hauteur de sa réputation. Young insiste sur un oubli majeur du vent de rénovation qui souffle sur a ville, il s’agit de l’estuaire (cf. ligne 10 et 11), qui reste undanger notable pour les navires qu’ils empruntent, en raison des innombrables bancs de sable qui s’y sont formés. L’auteur révèle l’un de ces problèmes à la ligne 68 et 69 « Les bateaux d’un tonnage (…) Jusqu’à Bordeaux qu’au printemps », les autorités embellissent la ville, mais oublie de drainer la rade et son accès pourtant maillon essentiel du succès commercial de Bordeaux. Enfin on relèvedans le texte la présence le long du quai, de maisons aux lignes régulières (cf. ligne 8), elles sont décrites comme banal, cela laisse à penser qu’elles n’ont pour unique objectif que l’optimisation du secteur commercial maritimes. Il faut ainsi avoir à l’esprit que Bordeaux est un port entrepôt, les marchandises y sont stocké, puis réexpédiées.
Young nous fait également la description de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bordeaux se visite à pied
  • Bordeaux
  • Bordeaux
  • Bordeaux
  • Bordeaux
  • Une visite
  • Visite
  • Visite

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !