Article Autorité Politique

269 mots 2 pages
ARTICLE Autorité Politique :

Critique de la monarchie absolue de droit divin :

(l.26-27-28) « C'est Dieu dont le pouvoir est toujours immédiat sur la créature, maître aussi jaloux qu'absolu, qui ne perd jamais de ses droits et ne les communique point »
Dieu = maître absolu  personne d’autre n’a ses droits  la monarchie absolue ne devrait pas exister
Diderot essaye de contrer l’argument où dieu donne ses pouvoirs. Il donne une image d’un dieu jaloux qui ne veut pas communiquer ses pouvoirs.

- Diderot introduit ensuite l’idée que dieux permet un ordre de subordination pour remettre en cause la soumission « aveugle et sans réserve » à un autre ordre. Conséquence : prendre le pouvoir de Dieu est un crime pour celui qui s’y soumet.

A la Ligne 22 " il permet (...) mais " est une concession : Dieu autorise l’autorité parmi les hommes à condition qu’elle ne se transforme pas en idolâtrie.

« véritable crime de l’idolâtrie » (l.26) la soumission totale à une personne est une injure faite à Dieu l’attitude physique (prosternation) qu’on a devant le roi qui est une double condamnation : l’attitude devrait être réservée à Dieu et pas à l’homme, de plus, même pour lui, Dieu ne souhaite pas ces signes de soumission (sans importance) : " n’est qu’une cérémonie extérieure " Ligne 27 Diderot critique très fortement l’étiquette (le cérémonial) de la cour qui était en vigueur à l’époque.
Il s’appuie sur le modèle anglais. Opposition entre le cérémonial anglais et français.
L’important est ce que signifie le cérémonial et pas le geste en lui-même.

Diderot utilise Dieu pour nier l'existence de la monarchie absolue qui est soi disant basée sur « le droit divin »

en relation

  • Article "autorité politique"
    610 mots | 3 pages
  • Lecture analytique diderot article autorité politique
    2880 mots | 12 pages
  • Autorités dans les discours et les écrits, diderot
    11935 mots | 48 pages
  • Autorite
    4229 mots | 17 pages
  • Autorit Politique
    679 mots | 3 pages
  • La protection constitutionnelle des droits fondamentaux
    3426 mots | 14 pages
  • Plan détaillé commentaire composé autorité politique diderot
    3267 mots | 14 pages
  • Autorité naturel
    2958 mots | 12 pages
  • Le contrat bancaire au maroc
    16036 mots | 65 pages
  • Documents 2
    815 mots | 4 pages