Article de journal thèrese raquin

271 mots 2 pages
L'ECHO DE PARIS

20.04.1877

Double suicide tragique à Paris

Avant-hier dans Paris, notre capitale, un drame s'est produit. Un couple apparemment sans histoire a été retrouvé mort à proximité d'une personne âgée et handicapée. Le drame se serait passé dans la maison de la famille Raquin. Les deux victimes se nommaient Thérèse et Laurent. D'après l'enquête judiciaire qui a été ouverte après la découverte des corps, les deux morts seraient mari et femme depuis un an et demi. Laurent serait le deuxième mari de Thérèse car nous avons appris qu'elle était auparavant mariée à un certain Camille décédé il y a quelques années des suites d'une chute dans la Seine en compagnie, justement, de Thérèse et Laurent. On pourrait penser que les deux victimes voulaient se débarrasser du premier mari de Thérèse pour vivre un amour caché, mais rongé par le remords, il n'aurait pas supporté le poids de cet acte et aurait décidé de se tuer mutuellement pour ne plus avoir besoin de subir les conséquences. Cet amour « à trois » les auraient menés à leurs pertes. Surement que ce triangle amoureux a été fatal à Camille.

La scène du suicide aura eu une spectatrice (Mme Raquin) qui est déficiente de la parole. Elle aurait tout suivi sous ses yeux sans rien pouvoir faire (si toutefois elle l'avait voulu).

De cette histoire on conclura donc que les amours à trois sont compliqués, il vaut mieux attendre d'être avec une bonne personne avant de s'engager. Cela peux aller très loin, dans ce cas jusqu'à un

en relation

  • Th R Se Raquin Humili E Face L
    1029 mots | 5 pages
  • Thérèse raquin - emile zola
    1922 mots | 8 pages
  • Fiche lecture thérèse raquin
    2130 mots | 9 pages
  • Fiche de thérese raquin
    2056 mots | 9 pages
  • Thérese Raquin-ZOLA
    599 mots | 3 pages
  • fiches francais
    379 mots | 2 pages
  • Zola biographie
    776 mots | 4 pages
  • Therese raquin
    2612 mots | 11 pages
  • Thérèse raquin
    797 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture Thérèse Raquin
    1358 mots | 6 pages