Arturo pérez-reverte, le cimetiere des bateaux sans noms

1553 mots 7 pages
Mickaël Fiche de lecture3èmeB
Abdealy

Arturo Pérez-Reverte

Ancien journaliste, reporter de guerre, Arturo Pérez-Reverte a notamment couvert les conflits du Liban, des Malouines ou encore la première guerre du Golfe. Depuis 1994, il se consacre entièrement consacré à son autre passion, l'écriture. Il a ainsi écrit de nombreux romans policiers, historiques et d'aventure. Plusieurs de ses œuvres ont été adaptées au cinéma, notamment par Roman Polanski (Le Club Dumas a inspiré La Neuvième Porte). Parmi ses œuvres les plus connues on peut citer : Le Hussard (1986) Le Maître d'escrime (1988) Le Tableau du maître flamand (1990) Le Capitaine Alatriste (1996) Le Cimetière des bateaux sans nom (2000) Corsaire du Levant (2006)

Le Cimetière des bateaux sans nom roman d'aventure ; 1ère Parution en 2001 ; édition SEUIL ; collection POINTS

Pour une erreur de signalisation sur une carte qui a provoqué le naufrage du bateau sur lequel il travaillait, le marin Coy a été mis à pied. Pour tromper son ennui, il assiste à une vente aux enchères au cours de laquelle il remarque un atlas maritime du XVIIIème siècle, célèbre pour sa valeur historique. L'objet est disputé par deux acquéreurs potentiels. L'un est un homme assez âgé, coiffé d'un catogan, l'autre est une jeune femme blonde qu'il ne voit que de dos. Cette dernière remporte la mise, au grand agacement de l'homme à la queue de rat, comme le surnomme Coy. A la sortie de la salle, la jeune femme est agressée par le perdant, Coy s'interpose et l'invite à prendre un verre.

La jeune femme, nommée Tanger Soto, reconnaissante, lui dévoile alors la raison de cette lutte acharnée autour de l'atlas : la carte lui servira à rechercher les coordonnées actuelles d'un navire, le Dei Gloria, disparu au XVIIIéme siècle. Le bateau, en provenance de la Havane, contiendrait soit-disant des marchandises comme du coton ou du tabac. Elle demande à Coy de l'aider. Séduit par la jeune femme et l'aventure,

en relation

  • Livre espagnol
    107657 mots | 431 pages