Asie orientale

1045 mots 5 pages
Asie orientale et Mondialisation

Introduction En 25 ans, l’Asie orientale(Chine, Japon, Corée du sud et Japon) s’est affirmée comme un des pôles les plus dynamiques de l’économie mondiale. Elle génère aujourd’hui ¼ de la richesse mondiale. Ce dynamisme est dû à une insertion de plus en plus poussée dans la mondialisation. Celle-ci peut se définir comme un processus géo-historique de longue durée qui tisse des relations multiples entre des territoires diversifiées. L’Asie orientale (et notamment la Chine) s’est donc beaucoup ouverte sur le monde dans le dernier quart du 20è siècle. Les répercussions sur son économie et sur l’organisation de ses territoires ont été profondes. Il est donc intéressant de voir comment l’Asie orientale, une des régions les plus mondialisées de la planète, est transformée par ce processus. A quel point profite-t-elle de la mondialisation et n’en souffre-t-elle pas aussi? Pour répondre à ces questions, nous verrons d’abord que les villes sont les points nodaux de la mondialisation puis que l’économie de cette région est largement tournée vers l’extérieur et enfin nous étudierons les points noirs de la mondialisation en Asie orientale.

I Les Villes d’Asie orientale: points nodaux de la mondialisation

A) Le poids de Tokyo Les grandes villes d’Asie orientale, comme partout dans le monde sont les points nodaux de la mondialisation. Le poids de Tokyo, métropole mondiale, est considérable. C’est un des trois pôles de la Triade (c’est à dire des centres d’impulsion qui exercent des fonctions de commandement politique, économique, et technologique) avec New-York et Londres. Tokyo, avec ses 35 millions d’habitants, concentre 80% des sièges sociaux des firmes étrangères, 73% des banques étrangères, 35% des sièges sociaux des grandes entreprises japonaises, les centres de recherche et développement et un ¼ des étudiants du Japon. On peut parler aujourd’hui pour Tokyo de mégalopole. Elle est une des villes les plus

en relation

  • Asie orientale
    2165 mots | 9 pages
  • Asie orientale
    547 mots | 3 pages
  • Asie orientale
    4578 mots | 19 pages
  • Asie orientale
    2765 mots | 12 pages
  • Asie orientale
    641 mots | 3 pages
  • Asie orientale
    837 mots | 4 pages
  • Asie orientale
    11267 mots | 46 pages
  • Asie orientale
    1087 mots | 5 pages
  • Asie orientale
    3206 mots | 13 pages
  • Asie orientale
    1099 mots | 5 pages