Assurance maladie complementaire

854 mots 4 pages
Apparue au début des années 1990, l'assurance maladie n'a jamais été une priorité pour la plupart des assureurs marocains, mais plutôt un produit d'appel permettant de vendre aux entreprises ou aux particuliers d'autres couvertures plus rentables, comme le risque industriel, ou encore de l'assurance vie. Le secteur a connu ces dernières années une croissance de son chiffre d'affaires inférieure à 10 % (en 2003 il s'établissait à quelque 1,05 milliard de dirhams, soit environ 95 millions d'euros), tandis que ses marges nettes sont demeurées structurellement négatives (de - 5 % à - 10 % en moyenne). Un tableau plutôt morose, dans lequel les assureurs paraissent vendre leurs produits presque contraints et forcés...
Le secteur privé de l'assurance manque encore de visibilité sur l'impact réel de l'Assurance maladie obligatoire (AMO), mais il y a quelques raisons d'espérer que cette réforme majeure va permettre une redistribution des cartes. Dans un premier temps, sa mise en place ne menace pas nécessairement les assureurs, puisque les entreprises déjà assurées hors AMO pourront conserver leur couverture pendant cinq ans encore. Moins chère que l'assurance privée, l'AMO peut en théorie être attractive pour les entreprises. Pourtant, les garanties offertes par les assureurs sont pour l'instant beaucoup plus étendues que le panier de soins de l'Assurance maladie obligatoire, qui ne couvre que 41 pathologies lourdes. On peut donc raisonnablement penser que les salariés couverts dans le privé s'efforceront de conserver leur protection actuelle.
Du côté des autorités, comme l'indique Zineddine Idrissi, directeur de cabinet du ministre de la Santé, on ne souhaite certainement pas « tuer » le secteur de l'assurance santé privée, qui couvre aujourd'hui, avec 815 000 bénéficiaires, des pathologies non prises en charges par l'AMO. D'autant que celle-ci devra faire la preuve de sa capacité en matière de gestion et de services.
Cependant, les assureurs ne peuvent se reposer sur

en relation

  • La protection sociale
    5472 mots | 22 pages
  • Étudiant
    5635 mots | 23 pages
  • Stage au département marketing de la cnia saada
    6751 mots | 28 pages
  • Systeme de santé 2
    4347 mots | 18 pages
  • comment analyser un document
    1012 mots | 5 pages
  • Les institutions de protection sociale complementaire
    1762 mots | 8 pages
  • Organisations des systèmes de santé
    2127 mots | 9 pages
  • Santé public
    2004 mots | 9 pages
  • Swiss life
    1054 mots | 5 pages
  • Etude juridique creation societe
    1488 mots | 6 pages