Astérix

Pages: 13 (3209 mots) Publié le: 12 avril 2010
ALBERTO ECS2
Florent 01/2009

Dissertation de Philosophie : Devoir Maison n°2.

Sujet : « L’art est la belle représentation d’une chose et non la représentation d’une belle chose. »

« L’art est la belle représentation d’une chose et non la représentation d’une belle chose » : d’emblée, cette citation de Kant nous invite à nous questionner sur la nature de l’art.Dans la modernité et particulièrement à l’époque contemporaine, nous voyons l’art comme une activité productrice d’objets (peintures, musiques, poèmes,…) que l’on s’accorde à trouver beaux ou qui tout du moins stimulent nos sens et notre esprit. Cette notion de production semble ici importante, car elle va plus loin que la notion de représentation au sens strict du terme.
Cependant, cetteconception est assez récente (XVIIIème Siècle) et semble remettre en particulier en question la vision antique de l’art qui avait pour fonction première de refléter la beauté du Cosmos, c'est-à-dire de l’univers en tant qu’il est ordonné et harmonieux.
D’une certaine façon, la citation de Kant traduit cette opposition entre les anciens et les modernes.

L’art a-t-il pour fonction de donner l’image dela beauté du monde ou au contraire a-t-il pour fonction de créer de la beauté ?

Pour répondre à ce problème, nous chercherons d’abord à étudier l’art au sens de la représentation d’une belle chose, comme les anciens l’avaient à l’esprit puis nous étudierons la conception moderne de l’art qui traduit bien la nouvelle vision de l’art comme activité visant la belle représentation des choses. Endernier lieu, nous nous demanderons s’il n’existe pas une certaine implication réciproque entre ces deux conceptions de l’art.

La notion de représentation est une notion duale, elle peut prendre deux sens.
Tout d’abord, le premier sens de la notion de représentation fait référence à l’idée d’un modèle naturel, dont la représentation serait une image, une apparence.
Cette conception faitd’abord référence à la conception antique de l’art. En effet, chez les anciens, l’art avait pour fonction première de refléter l’univers dans son ensemble, et en particulier son harmonie.
Nous souhaitons étudier cette conception de la beauté dans le cadre antique car nous pensons que ce cadre permet véritablement de lui donner son sens et sa teneur, même si Kant semble dénigrer cette vision de labeauté.
Dans ce cadre, les anciens parlaient de Cosmos, qu’on pourrait définir comme l’ensemble de tout ce qui existe, en tant que ce tout suit l’ordre de la nature. Le Cosmos est avant tout l’ordre en tant qu’il est raisonnable, intelligible et beau.
Dans le Gorgias, Platon dit « À ce qu’assurent les doctes pythagoriciens, Calliclès, le ciel et la terre, les Dieux et les hommes sont liés entre euxpar une communauté, faite d’amitié et de bon arrangement, de sagesse et d’esprit de justice, et c’est la raison pour laquelle, à cet univers, ils donnent, mon camarade, le nom de cosmos, d’arrangement, et non celui de dérangement non plus que de dérèglement. »
Le Cosmos était donc lui-même le cadre de la vie antique, et c’est pourquoi il faut étudier la conception antique de l’art par référenceà cette notion de Cosmos.

Ainsi donc, l’art grec avait pour fonction première de représenter, d’être le reflet de la beauté du Cosmos. On ne peut donc ici que considérer que la beauté est intrinsèque à l’objet qui appartient au Cosmos. On peut donc dire que la beauté est objective, et la fonction de l’artiste est de refléter de la manière la plus précise et exacte qui soit la beauté et enparticulier l’harmonie de cet univers : il doit créer un microcosme (micro-cosmos) au sein même de son œuvre.
Les anciens considéraient donc que l’artiste n’a aucunement à apporter de beauté (ni autre chose d’ailleurs) à l’œuvre, qu’il ne doit pas exprimer son propre caractère dans l’œuvre, mais qu’il doit simplement matérialiser dans l’œuvre une beauté déjà existante dans le monde objectif....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Astérix
  • Astérix
  • Asterix
  • Asterix
  • Asterix
  • Asterix
  • Asterix
  • Cas astérix

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !