Au bonheur des dames: evolution des rapports entre denise et mourret.

2394 mots 10 pages
Français | | |

Comment évoluent les rapports entre Denise et Mouret ?
Une histoire contée par les Baudu :
La première fois que Denise entend parler de Mouret c’est lorsque son oncle lui parle de la façon dont il a obtenu le Bonheur des Dames : « Il conta l’histoire de cet Octave Mouret.»Mme Baudu poursuit en affirmant qu’il a tué Mme Hédouin ce qui a provoqué un sentiment de peur et de malaise chez Denise. « Denise, qui écoutait comme on écoute un conte de fées, eut un léger frisson. » (p 29 – L 740 à 741) Durant ce temps, Mouret n’entend guère parler de Denise c’est un rapport à sens unique, Denise connait donc d’abord Mouret d’une histoire qu’on lui a conté, elle en retire un sentiment de malaise en pensant à Mme Hédouin morte tuée par Mouret.
Une rencontre devant le Bonheur :
Denise se trouve devant le Bonheur des Dames très embarrassée et intimidées ne sachant pas comment s’y prendre pour se faire embaucher. C’est à ce moment qu’elle croise Octave Mouret pour la première fois. Le fait qu’elle ne le reconnaisse pas lui permit d’avoir un jugement totalement neuf sur lui sans influence de l’histoire des Baudu de la veille. La première impression qu’il lui fait est mitigé entre le malaise et le charme « toute retournée par ce regard, emplie d’une émotion singulière, où il y’avait plus de malaise que de charme. » un charme provoqué par la beauté et l’élégance de l’homme et un malaise par un sentiment encore inconnu pour elle.
Premiers échanges dans le « grand magasin » :
Denise s’est finalement décidée à entrer dans le Bonheur des Dames. Elle est toujours très intimidée et se sent complètement perdue. Mouret qui faisait mine de discuter avec Bourdoncle et Robineau avait reconnu la jeune fille qu’il avait vu plutôt dans la rue et fut pris d’une certaine affection pour elle bien qu’il ne la connaisse pas « Mouret […] était flatté au fond du saisissement de cette fille pauvre ». Denise en apercevant Mouret se senti encore plus mal à l’aise pensant que

en relation

  • Tout
    143109 mots | 573 pages