Audit

1633 mots 7 pages
tUne entreprise en difficulté répond en général aux critères suivants : Volume d’activité en forte baisse, Rentabilité historique dégradée, Difficultés de trésorerie & niveau d’endettement assez important. En ce sens une société en difficulté n’est pas forcément en phase de procédure collective. Dans le cas d’un audit d’acquisition d’une entreprise en difficulté les questions sont de savoir pourquoi il y a eu dégradation, quels sont les risques, et in fine si la cible peut être redressée. La due diligence va donc privilégier certains points : La formation du résultat, La détermination d’une rentabilité normative, L’utilisation de la trésorerie et les financements. Business model et environnement économique Il faut comprendre et appréhender le business model et la stratégie de la société afin de pouvoir orienter l’audit de la cible. Une fois cette analyse réalisée , il est plus simple de déceler les éléments ayant eu des impacts négatifs significatifs en termes de rentabilité et d’analyser la formation du résultat. Formation du résultat et facteurs clés de succès La première étape est l’examen des comptes de la société en termes d’historique et la mise en évidence des variations des principaux indicateurs de performance que sont le chiffre d’affaires, la marge brute, l’EBITDA. Chiffre d’Affaires et Marge Brute L’analyse de l’évolution du chiffre d’affaires dans le cadre d’une entreprise en difficulté privilégie l’examen d’un mix prix-volume sur la base de données historiques et par nature de produits ou services. Il faut distinguer principalement 2 causes de dégradation : Les unes imputables à des éléments « structurels » inhérents à la vie d’une société (pertes de clients, nouveau concurrents, produits en fin de vie…): Les autres imputables à une nouvelle stratégie qui a échouée (lancement, politique commerciale inadaptée, produit inadapté in fine etc…) L’analyse de l’évolution de la marge brute, indicateur de base en termes de performance sur une base

en relation

  • Audit
    5224 mots | 21 pages
  • Audit
    917 mots | 4 pages
  • audit
    900 mots | 4 pages
  • Audit
    3549 mots | 15 pages
  • Audit
    6401 mots | 26 pages
  • Audit
    2638 mots | 11 pages
  • Audit
    450 mots | 2 pages
  • Audit
    7452 mots | 30 pages
  • audit
    515 mots | 3 pages
  • Audit
    12700 mots | 51 pages