Audit

262 mots 2 pages
Pourquoi avez-vous décidé de faire des études de management en France ?
Tout d’abord le choix s’est fait après mon baccalauréat lorsque j’ai choisi de m’inscrire à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat en intégrant la filière économie-gestion. Cette formation n’a fait qu’appuyer mon choix d’études en management puisqu’en troisième année je me suis spécialisé en gestion.
Par la suite, le choix des études en France s’est vite imposé puisque celle-ci offre une proximité géographique et culturelle incontestable. En effet, le cursus suivi a été particulièrement imprégné des valeurs et méthodes académiques françaises.
De plus, outre le dialecte marocain la seule langue pratiquée dans mon environnement reste la langue française.
Les études en France sont réputées être d’un très grand niveau, ce n’est pas un hasard si dans le top 100 des meilleures écoles mondiales figure de nombreuses écoles et universités françaises.
Je suis conscient que j’ai encore énormément de choses à apprendre de la vie et du système académique et comme chaque personne j’aspire à avoir l’une des meilleures formations.
Sur le plan personnel, j’estime que des etudes en France me permettrons de gagner en indépendance et donc a me responsabiliser sans pour autant changer radicalement de culture.
Quelles sont vos motivations pour rejoindre une de nos Ecoles de commerce ?

Quels sont vos atouts et vos points faibles ?

Quelles sont vos activités extra-scolaires ou extra-professionnelles ?
Comment souhaitez-vous orienter votre carrière professionnelle ?
Décrivez vos expériences à l'étranger et ce qu'elles vous ont apporté
Comment comptez-vous assurer le financement de vos études ?

en relation

  • Audit
    5224 mots | 21 pages
  • Audit
    917 mots | 4 pages
  • audit
    900 mots | 4 pages
  • Audit
    3549 mots | 15 pages
  • Audit
    6401 mots | 26 pages
  • Audit
    2900 mots | 12 pages
  • Audit
    2638 mots | 11 pages
  • Audit
    450 mots | 2 pages
  • Audit
    7452 mots | 30 pages
  • Audit
    1937 mots | 8 pages